Opérations Forestières

En vedette
Les défis de la COVID-19

Les employeurs ont un rôle important à jouer pour protéger les travailleurs.


11 août 2021
Par Denis Sanchez vice-président, Opérations et Excellence chez Cognibox

Au cours de la dernière année, les gouvernements et les employeurs ont mis en œuvre plusieurs mesures pour atténuer le risque de propagation de la COVID-19 : distanciation physique et restrictions de mobilité visant à limiter les déplacements pour contenir ou ralentir la propagation, restrictions socioéconomiques ciblant les activités donnant lieu à des rassemblements, et mesures de communication soutenant toutes les étapes d’atténuation des risques.

Le Québec et l’Ontario ont mis en œuvre des restrictions et des mesures de confinement à l’échelle de la province. Avec une moyenne de plus de 3 000 nouveaux cas par jour pendant les deux premières semaines de l’année 2021, le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario a récemment estimé qu’il faudrait compter moins de 1 000 nouveaux cas par jour avant que les mesures de confinement ne soient levées dans la province.

En raison des restrictions imposées pour contenir la pandémie de COVID-19, de nombreux travailleurs ont été temporairement licenciés et d’autres sont maintenant en télétravail. Pour les employeurs, être en mesure de rester ouvert et d’assurer le retour au travail de leurs employés avec de telles restrictions présente des défis uniques.

Advertisement

Les travailleurs sont également sous pression en raison des facteurs de stress communautaires : annonces périodiques de nouvelles restrictions imposées par le gouvernement, nouvelles constantes de l’augmentation des cas ou que ceux-ci ne diminuent pas de manière significative (la courbe qui ne s’aplatit pas), pression financière personnelle accrue, isolement social, crainte de perdre son emploi et incertitude économique générale.

Réouverture après la COVID-19
En matière de gestion du risque lié à la COVID-19 sur le lieu de travail, l’une des premières étapes consiste à évaluer le danger.Il est essentiel que les employeurs adoptent des mesures d’atténuation des risques pour contenir la propagation du virus et éviter les éclosions. Cela permet non seulement de protéger les travailleurs et la collectivité dans son ensemble, mais également de réduire les tensions au sein de la main-d’œuvre et d’accroître la productivité.

Grâce aux technologies de pointe, les employeurs peuvent combiner, sur une seule plateforme, les protocoles de vérification et les procédures de dépistage afin de réduire la charge des outils à utiliser, ainsi que d’accroître l’efficacité et l’adoption des mesures à l’échelle de l’entreprise, tout en atténuant les risques.

En vigueur depuis le 25 septembre 2020 et en vertu du Règlement de l’Ontario 364/20 de la Loi sur la réouverture de l’Ontario, toutes les entreprises ontariennes doivent contrôler les travailleurs et les visiteurs essentiels qui accèdent à leurs locaux.

En vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail, les employeurs ont le devoir de fournir un environnement de travail sécuritaire aux travailleurs, ce qui comprend les employés, les sous-traitants et les visiteurs. Tout manquement à cette obligation entraînera la responsabilité de l’employeur en vertu des lois en matière de santé et sécurité au travail et exposera celuici à des amendes, à des pénalités, ainsi qu’à une responsabilité criminelle ou civile.

Plus de 26 000 demandes d’indemnisation ont été soumises jusqu’à présent pour des personnes ayant contracté la COVID-19 au travail. Le Québec, l’Ontario et l’Alberta représentent respectivement 51 %, 30 % et 11 % de toutes les demandes déposées. Cependant, cela ne représente que le nombre de cas pour lesquels une demande a été soumise – les vrais chiffres seraient bien plus élevés.

Au cours de l’année 2020, la COVID-19 a eu des répercussions sur notre mode de vie que nous ne pouvions pas prévoir il y a seulement un an.

L’année 2021 s’annonce prometteuse avec le lancement de nouvelles campagnes de vaccination. Toutefois, le portrait de la pandémie et de son impact n’est pas encore complet, et les entreprises et les communautés locales seront encore affectées pendant des années.

En tant qu’employeurs, nous avons, dans le cadre de notre contrat social, la responsabilité de contribuer à limiter la propagation du virus en appliquant des mesures d’atténuation des risques qui protègent nos employés, notre chaîne d’approvisionnement et les collectivités que nous desservons. Nous avons tous un rôle à jouer. Après tout, il n’est pas étonnant que l’une des phrases que nous ayons entendues le plus souvent au cours des douze derniers mois soit : Nous sommes tous dans le même bateau!