Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les coupes forestières soulèvent les passions


26 avril 2018
Par L'information du Nord

Membres d’associations de lac, élus ou simples citoyens intéressés ont pris part à la consultation publique qui visait à présenter les coupes forestières prévues dans la région, entre 2018 et 2023. Aux résidants locaux s’ajoutaient de nombreux villégiateurs, dont un locataire de terre publique qui a déploré ne pas avoir été informé de la tenue de cette consultation. « Je ne demeure pas dans les Laurentides, les journaux locaux, je ne les consulte pas. Je suis ici par hasard, je n’ai jamais eu d’avis. Pourquoi ne pas nous le dire, quand ce genre de rencontre se tient? Je paie mon bail, le ministère l’a, mon adresse », a-t-il déclaré lors de la période de questions.

Jacques Supper, de la MRC d’Antoine-Labelle, a indiqué que le ministère ne pouvait pas prévenir chaque individu, ce à quoi le villégiateur a répondu qu’on pourrait au moins le dire au Regroupement des locataires de terres publiques, afin qu’il transmette l’information. Les responsables de la consultation ont promis de prendre en note sa suggestion.

Explications

Advertisment

Avant la période de questions, les intervenants du MFFP ont présenté le processus de planification forestière. La façon de déterminer les endroits des coupes et le volume de bois à récolter a été expliquée, ainsi que les différents acteurs impliqués et les types de coupe: partielle, de régénération, etc.

La biologiste du MFFP Ariane Tremblay-Daoust a également présenté les efforts déployés sur le terrain pour protéger la faune et l’environnement. Elle a ainsi confié que dans le cas où, sur les lieux, le ministère constatait la présence d’une héronnière, d’un cours d’eau ne figurant sur aucune carte ou d’une espèce menacée, des mesures seraient prises pour assurer leur protection.

Lire la suite