Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les besoins du Québec d’abord, les exportations ensuite


8 avril 2021
Par La Presse

De l’apprenti bricoleur au constructeur résidentiel, les besoins en bois sont criants. Pour répondre à la demande et freiner la flambée des prix, le matériau produit au Québec devrait, en priorité, fournir le marché intérieur avant de prendre la route des États-Unis, affirme l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT) dans une lettre envoyée mercredi au premier ministre François Legault.

Si cette solution semble intéressante pour l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec, elle ne représente toutefois pas une voie à privilégier pour la Fédération des producteurs forestiers du Québec et le Conseil de l’industrie forestière du Québec.

« Nous manquons cruellement de bois pour servir l’écosystème de la construction d’ici. Et contrairement aux apparences, il ne s’agit pas d’une situation temporaire qui se résorbera une fois le combat gagné contre la COVID-19 », écrit Richard Darveau, président et chef de la direction de l’AQMAT, dans sa lettre, que La Presse a obtenue. « Le déséquilibre structurel entre l’offre et la demande est davantage attribuable à un boom dans l’immobilier résidentiel aux États-Unis qui, selon tous les observateurs, n’est pas près de s’estomper. »

Advertisment

Lire la suite