Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les Attikameks, une solution à la pénurie de main-d’oeuvre


19 juin 2021
Par ici.radio-canada.ca

De nombreuses entreprises de la Haute-Matawinie comptent sur les Attikameks de Manawan pour pallier la pénurie de main-d’oeuvre. L’embauche des travailleurs autochtones, en plus d’atténuer la pénurie de main-d’oeuvre, pourrait aussi sortir Manawan d’une situation financière très précaire.

Marc-Olivier Dubé, contremaître forestier, ne pouvait demander mieux comme emploi. J’ai grandi dans la forêt et c’est ce qui m’a attiré dans ce domaine-là.

Le jeune homme de 28 ans de Manawan est le premier Attikamek embauché par le groupe forestier Champoux, propriétaire de la scierie Saint-Michel.

Advertisement

Après une faillite en 2014 et un redémarrage des activités par de nouveaux actionnaires à la fin 2016, le moulin de la scierie a atteint son rythme de croisière. S’il fonctionne à plein régime, c’est en partie grâce aux travailleurs autochtones, qui représentent 10 % des 100 travailleurs que compte l’entreprise.