Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les Atikamekw arrivent à la rescousse d’Arbec


23 février 2022
Par L'Echo de La Tuque

Les entreprises forestières ont besoin de main d’œuvre, c’est connu. Elles courtisent les éventuels travailleurs autochtones, une relève qui a soif d’apprendre et qui veut travailler. Une dizaine de résidents de Wemotaci suit actuellement une formation dans le but d’obtenir un DEP en opération d’équipement de production, avec le Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets. La formation de 870 heures devrait se terminer à la fin du mois de mars. Pourquoi ? On a besoin de cette main-d’œuvre à l’usine Arbec de Parent.

«C’est en alternance travail-études. Rémabec leur a fait une place pour la théorie et ils vont ensuite travailler pour mettre en pratique ce qu’ils ont appris. Ça bouge. On essaie de répondre aux autres besoins», rapporte Hélène Niquay, coordonnatrice en formation socioprofessionnelle au CAW.

Le vice-président exécutif de Rémabec, Éric Bouchard, a tenu à saluer la très bonne collaboration démontrée par les gens de Wemotaci dans cette initiative, la deuxième mise de l’avant conjointement avec la communauté. «C’est plaisant de faire des projets comme ceux-là, quand on est appuyé et que les gens y croient. Ce sont de bonnes personnes, qui ont une très bonne attitude», qualifie-t-il.

Advertisement

Lire la suite