Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’époque révolue des bûcherons


19 juillet 2019
Par Le Quotidien

Cette semaine, pour la première fois de ma vie, j’ai visité le Centre d’histoire Sir-William-Price, à Kénogami. J’ignore pourquoi je n’ai jamais pensé à découvrir ce lieu historique, qui raconte notre histoire du bois à travers la compagnie Price.

Si votre père ou votre grand-père a travaillé dans les chantiers, dans les scieries ou dans une usine de pâtes et papiers, c’est leur histoire que le musée raconte. Mon père, qui a passé près de 20 ans dans les chantiers comme bûcheron, m’a tellement raconté d’histoires sur ce dur métier qui a marqué mon imaginaire. Le musée Sir-William-Price les fait revivre.

Record de cordes de bois

Advertisment

Pierre Lavoie doit être fier d’y trouver la photo de son grand-père, Julien Lavoie, qui a été couronné du titre de champion des bûcherons pour la saison 1944-45 pour le chantier de Shipshaw, avec plus de 523 cordes de bois coupées en 135 jours d’ouvrage, pour une moyenne de 3,88 cordes par jour. À cette époque, on dit que seul un homme expérimenté doté d’une bonne capacité physique pouvait arriver à couper deux cordes de bois par jour.

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*