Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette et mon boisé


25 février 2021
Par foretprivee.ca

L’actuelle épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette a débuté en 1992 dans le sud-ouest du Québec, près de la ville de Gatineau. Depuis 2006, les superficies touchées ont augmenté rapidement dans certaines régions du Québec, dont la Côte-Nord, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’Abitibi-Témiscamingue, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) suit la situation de près sur le terrain. Chaque année, il effectue dans les forêts du Québec un relevé aérien des dommages causés par divers insectes, dont ceux liés à la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Pour avoir un aperçu de la situation, consultez les résultats de ce relevé annuel dans la section « Protection du milieu forestier » du site Web du MFFP. www.mffp.gouv.qc.ca/forets/fimaq/insectes/fimaq-insectes-portrait-faits.jsp

Devrais-je me préoccuper  de la tordeuse?

Vous devriez vous en préoccuper lorsque vous aménagez la forêt. En effet, après plusieurs années consécutives de défoliation grave causée par la tordeuse, une partie plus ou moins importante des arbres peut mourir, occasionnant des pertes de revenus. Deux éléments peuvent vous aider à déterminer s’il y a lieu de vous inquiéter : la susceptibilité des arbres et leur vulnérabilité.

Susceptibilité des arbres

La susceptibilité exprime la probabilité qu’un arbre subisse une défoliation sans nécessairement en mourir. Contrairement au feu qui peut détruire tous les arbres sur son passage, la tordeuse n’affecte que certaines espèces, ne tue pas tous les arbres qu’elle touche et met plusieurs années à le faire lorsque c’est le cas. Elle peut se nourrir des aiguilles du sapin baumier ou de celles des diverses sortes d’épinettes (blanche, rouge, noire et de Norvège) peu importe leur âge, que ces arbres soient dans des forêts feuillues, mélangées ou résineuses.

Advertisement

Lire la suite