Opérations Forestières

En vedette Abattage Récolte
Leaders de l’industrie : Bruno Perron

La forêt dans le sang Entrepreneur forestier, Exploitation forestière JRBR


28 novembre 2019
Par Guillaume Roy


Sujets

«Vous avez choisi le KING!», telle a été la réaction du père et partenaire d’affaire de Bruno Perron, Jean-Roch, quand il a appris que son fils était sélectionné parmi les étoiles de la relève forestière. 

Avec une lignée de bucherons qui remonte jusqu’à son arrière-grand-père, Bruno Perron est dans son élément en forêt depuis son plus jeune âge, alors qu’il accompagnait son père en forêt, rêvant de devenir opérateur.

Après avoir fait ses études secondaires, il décroche un diplôme d’études professionnelles en abattage et façonnage des bois au CFP Dolbeau-Mistassini. Puis, à peine âgé de 24 ans, quelques années après avoir travaillé à salaire, le natif de Saint-Prime décide de lancer sa propre entreprise, Exploitation forestière JRBR, avec son père et en partenariat avec Remabec. 

Advertisment

Huit ans plus tard, l’entreprise, qui compte 2 employés en plus des 2 actionnaires, roule à plein régime, en travaillant avec une abatteuse Tigercat 855 munie d’une tête Ponsse H7 et d’un transporteur Komatsu 895, acheté en novembre dernier. Au moment d’écrire ces lignes, Bruno et son équipe buchaient près du camp Brooch, au nord de Baie-Comeau.

Il se fait un devoir d’être à l’écoute de son équipe en prenant en considération leur expérience terrain et leurs commentaires. Il n’hésite pas à appliquer leurs idées, par exemple, les horaires de travail ainsi que l’optimisation des déplacements. 

Travailleur polyvalent, Bruno est à la fois un excellent opérateur, mécanicien et administrateur en plus d’être à l’aise avec l’électronique. Bruno se démarque aussi par son leadership positif : il a à cœur le bien-être de ses employés et il est un homme modeste, juste et honnête.

Pour continuer à parfaire ses aptitudes, Bruno Perron a participé au programme de développement pour les entrepreneurs du Centre spécialisé en entrepreneuriat multiressource, au printemps dernier, à Dolbeau-Mistassini. Une formation qu’il a trouvé plus que pertinente, car en plus de l’aider avec sa comptabilité, elle lui a fourni des outils pour mieux gérer les ressources humaines. 

L’entrepreneur forestier de 31 ans est toujours un passionné de la forêt. «J’aime le challenge d’avoir à gérer plusieurs paramètres pour demeurer rentable», soutient l’homme qui ne se voit pas travailler dans un bureau, ou avec le grand public, car il préfère la liberté que lui offre la forêt.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*