Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le régime forestier doit être réévalué


30 avril 2020
Par Informe Affaires

Pour Luc Simard, le président du Regroupement des communautés forestières (RCF) de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) beaucoup d’éléments devraient être réévalués dans le fonctionnement du régime forestier actuel pour assurer l’avenir et la pérennité des communautés qui en vivent. « Quand l’industrie souffre et c’est ce qui arrive en ce moment, l’impact se fait sentir directement sur les petites communautés », lance-t-il pour débuter son allocution.

Il cite les enjeux liés au fonctionnement du Bureau de la mise en marché du bois qui doit être revu, ainsi que toute la question de la gestion de l’habitat du caribou forestier, qui fera l’objet prochainement d’une méta-analyse par le ministère de la Forêt de la Faune et des Parcs du gouvernement du Québec (MFFP). Le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine rappelle également que les MRC doivent aussi rendre des comptes à la population en regard de la gestion et du potentiel de la forêt de proximité.

D’ailleurs, il considère que les gestionnaires de la forêt devraient impliquer davantage les utilisateurs et parties prenantes du milieu dans les décisions. Il donne l’exemple de sa région et du succès de la Corporation de l’Activité Pêche Lac-Saint-Jean (CLAP), où les utilisateurs du plan d’eau et de ses tributaires, se sont concertés et collaborent avec le MFFP pour gérer avec succès les ressources halieutiques de ce milieu unique et fragile. Par ailleurs, sur la question des garanties d’approvisionnement (GA), l’homme considère que ceux-ci devraient venir avec l’obligation d’investir dans la recherche et l’innovation.

Advertisment

Lire la suite