Opérations Forestières

Marchés Nouvelles de l’industrie
Le prix du bois d’oeuvre dégringole


29 novembre 2018
Par La Presse

Le prix du bois d’oeuvre a chuté à l’automne encore plus vite qu’il n’avait grimpé au cours de l’été, ce qui n’empêche pas les entreprises québécoises d’investir dans la modernisation de leurs installations.

Les tarifs américains et les incertitudes au sujet de la demande de bois d’oeuvre québécois au sud de la frontière n’ont pas empêché Cédrico, par exemple, d’annoncer la semaine dernière des investissements de 26 millions de dollars dans ses installations de Price et de Causapscal. Produits forestiers Résolu, de son côté, a lancé un programme de modernisation de plus de 40 millions de ses scieries en Abitibi, en Mauricie et au Lac-Saint-Jean.

« Ce sont des investissements qui devaient être faits depuis longtemps pour augmenter la productivité des scieries », explique Michel Vincent, économiste du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ).

Advertisment

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*