Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le Plan Nord de retour

" Au cœur de l'économie de plusieurs communautés, l'industrie forestière est fière de la place de premier plan qu'elle occupe au nord du 49e parallèle et des quelque 12 500 emplois directs qu'elle y génère"


10 avril 2015
Par CIFQ

Le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) accueille favorablement la relance du Plan Nord annoncée par le premier ministre Philippe Couillard et qui mise notamment sur le développement responsable des ressources naturelles du territoire comme source de création de richesse pour les Québécois.

« Au cœur de l’économie de plusieurs communautés, l’industrie forestière est fière de la place de premier plan qu’elle occupe au nord du 49e parallèle et des quelque 12 500 emplois directs qu’elle y génère. Nous nous réjouissons de la volonté manifestée, à travers le Plan Nord, de poursuivre sur cet élan de création d’emplois et de richesse pour les communautés nordiques et l’ensemble des Québécois dans le respect des populations du Nord et de l’environnement. Nous partageons ces objectifs et contribuons déjà, par nos pratiques forestières, à l’atteinte de ceux-ci », a déclaré le président-directeur général du CIFQ, M. André Tremblay. ! 60;

La volonté du gouvernement de faire du Plan Nord un projet de développement économique modèle en matière de respect de l’environnement constitue un défi de taille qui nécessitera la recherche de solutions novatrices permettant de concilier protection environnementale et maintien et développement des emplois actuels et futurs. « Pour l’industrie forestière québécoise qui s’approvisionne à plus de 50 % sur le territoire du Plan Nord, cet enjeu est crucial », a tenu à rappeler M. Tremblay.

Advertisment

Le CIFQ salue également la volonté gouvernementale de favoriser la biomasse forestière à des fins énergétiques pour l’industrie minière, les communautés isolées et les usines de cogénération, de développer le potentiel du bioraffinage par l’extraction des composantes dans la matière ligneuse et de favoriser le développement d’une industrie des produits du bois performante et compétitive sur la Côte-Nord. Ces priorités, contenues dans le Plan d’action 2015-2020 du Plan Nord, sont porteuses de retombées positives pour l’industrie.

Le Conseil estime également que la mise sur pied de la Société du Plan, l’instance chargée du déploiement des divers éléments du Plan Nord, contribuera au développement intégré et cohérent du territoire et à la concertation avec les représentants des régions, des nations autochtones et des entreprises concernées.