Opérations Forestières

En vedette Bioénergie Biomasse
Le « pétrole vert » du Bas-Saint-Laurent


16 novembre 2017
Par La Terre de chez nous

Sujets
Crédit : La terre de chez nous

Remplacer le chauffage au mazout par la biomasse forestière entraîne des retombées économiques significatives en région, qui vont au-delà des économies de chauffage, certifient plusieurs intervenants contactés par La Terre.

« On remplace le pétrole par ce qu’on appelle ici du “pétrole vert”; un combustible qu’on produit nous-mêmes à partir des forêts environnantes. C’est un beau moteur économique pour les régions », souligne Simon Roy, directeur de la Coopérative forestière de La Matapédia.  

À la MRC des Basques, Giovanny Lebel fait remarquer que l’achat de 650 tonnes de bois annuellement donne du travail à des bûcherons, à des transporteurs et à ceux qui transforment la biomasse en copeaux. « L’avantage, c’est aussi qu’on achète aux propriétaires de forêt privée leur bois non marchand; des arbres croches, petits, etc. On ne paye pas des prix de fou, mais c’est un revenu qu’ils n’auraient pas autrement », précise M. Lebel.

Advertisment

Lire la suite