Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le marché immobilier ne dérougit pas


24 septembre 2020
Par Les Affaires

Depuis quelques mois, le marché immobilier est en mode rattrapage après un printemps très tranquille. Les acheteurs sont nombreux et la baisse des taux d’intérêt permet à certains d’augmenter leur budget. En même temps, les vendeurs, pour leur part, ne sont pas aussi présents qu’avant la pandémie, ce qui crée un marché fortement à leur avantage dans plusieurs régions du Québec.

 

Tendances provinciales — août 2020

Desjardins a annoncé le 3 septembre dernier maintenir ses allégements hypothécaires et ses autres mesures d’aide. Or, les reports de paiements devaient se terminer en septembre pour plusieurs. Ainsi, si certains prêteurs continuent de soutenir les ménages en difficultés financières, le nombre de reprises de propriété devrait rester faible, ce qui continuera de contribuer à la faiblesse de l’offre et favorisera la croissance de prix.

Advertisment

Au final, le recul de l’offre combiné à une demande de propriétés assez forte stimulée, entre autres, par une baisse des taux d’intérêt et par un changement dans les goûts et préférences des consommateurs, contribue à la hausse des prix.

Ventes d’unifamiliales au Québec

Selon les actes colligés par JLR, une société d’Equifax, depuis le Registre foncier du Québec, 90 463 propriétés unifamiliales ont été vendues dans la province au cours des douze derniers mois, ce qui représente une hausse de 8% par rapport à la même période l’année précédente. Les croissances de ventes en juillet et août ont maintenant plus que compensé les diminutions des transactions au printemps lors de la mise sur «pause» de l’économie.

Lire la suite