Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le Bloc dépose sa « feuille de route » pour protéger la forêt du Québec


2 septembre 2021
Par La Presse

Les bloquistes veulent remettre la forêt québécoise, un de leurs chevaux de bataille, « à l’avant-plan » de la campagne fédérale. Le parti a présenté jeudi une série de demandes au prochain gouvernement, dont la renégociation de l’accord sur le bois d’œuvre avec l’administration Biden, aux États-Unis.

« On est capables de concilier le développement économique, la création de richesses et la protection de l’environnement », a plaidé le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet lors d’une conférence tenue à Chicoutimi en matinée. Flanqué de représentants syndicaux et de partenaires économiques, il a déploré la grandeur de l’écart entre les investissements dans le pétrole et la recherche dans le milieu forestier au dernier budget fédéral.

C’est le député de Jonquière, Mario Simard, qui a présenté les quatre principaux objectifs de la « feuille de route » du Bloc, déjà signée par trois syndicats ainsi qu’une vingtaine d’élus municipaux. Parmi les objectifs, on trouve entre autres renégociation de l’accord sur le bois d’œuvre ; le Bloc dit vouloir « profiter de l’arrivée de la nouvelle administration de Joe Biden » pour obtenir une « pleine exemption de tout tarif sur les exportations de bois d’œuvre québécois » vers les États-Unis.

Advertisement

M. Simard souhaite aussi « faire de l’empreinte carbone un critère d’octroi ». « La forêt est un puit de carbone et tous les produits qui en découlent ont une empreinte carbone quasiment nulle », indique-t-il, en ajoutant que de surcroît, pareille mesure « ne coûterait quasiment rien » à mettre en place.

Lire la suite