Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’attractivité est la clé pour la Coop forestière de Petit-Paris


30 mai 2019
Par Le Quotidien

La rareté de la main-d’œuvre complexifie les opérations de la Coopérative forestière de Petit Paris (CFPP) de Saint-Ludger-de-Milot. L’entrepreneur général en opération forestière et en travaux sylvicoles, qui opère également une usine, doit adopter une approche novatrice afin de recruter et de conserver ses employés. 

Le processus d’embauche est ardu, depuis quelques années, pour la coopérative, qui existe depuis 50 ans et qui emploie, en saison forte, plus de 250 personnes en forêt et une centaine en usine. Sans grande surprise, la relève se fait rare. 

La baisse du marché survenue au cours des dernières années a amoindri les besoins, mais le directeur général de la coopérative, Alain Paradis, explique que le déséquilibre se fait sentir depuis peu. « On est maintenant en rareté de main-d’œuvre, voire en pénurie, dans certains métiers, dont les métiers spécialisés, comme ceux de mécaniciens et d’électromécaniciens », affirme-t-il.

Advertisment

Lire la suite