Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Lancement du programme « On Frêne »


6 novembre 2015
Par CIFQ

Le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) et le Jour de la Terre Québec (JTQ), en collaboration avec la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) et le Regroupement des récupérateurs et des recycleurs de matériaux de construction et de démolition du Québec (3R MCDQ), annoncent un partenariat unique, dans le cadre du programme On Frêne!, afin de soutenir les municipalités dans la gestion du bois de frêne atteint par l’agrile. Ce programme vise à valoriser le bois abattu et de lui donner une deuxième vie.

Des débouchés possibles pour le bois de frêne atteint par l’agrile
Depuis plusieurs années, l’agrile du frêne attaque progressivement des milliers de frênes de la grande région de Montréal et le nombre d’arbres abattus ne cesse de croitre. Pour l’instant, la plupart des arbres infestés sont soit transportés et utilisés comme bois de chauffage, ce qui facilite la propagation de l’agrile du frêne, ou bien réduit en copeaux de bois, un produit transformé à faible valeur ajoutée.

« Dans une perspective de développement durable, il est primordial de trouver d’autres alternatives pour ce bois, empêchant la propagation de l’insecte, tout en créant de la valeur ajoutée pour les entreprises québécoises, notamment par la transformation du bois en planches, pâtes et papiers. L’interconnexion entre le CIFQ, le JTQ, la FPFQ, le 3R MCDQ et le monde municipal est la clé du succès dans l’atteinte de cet objectif » souligne Pierre Lussier, directeur du Jour de la Terre Québec.

Advertisment

On Frêne!, un programme sur mesure pour les municipalités et l’industrie

Le programme On Frêne! offre des outils pour accompagner les municipalités aux prises avec de grandes quantités de bois de frêne abattu. Il comprend notamment :

  • La mise en place d’une plateforme conjointe entre le secteur forestier et les municipalités permettant d’informer et de soutenir les différents acteurs dans le but de transformer le bois de frêne par l’entremise des structures industrielles existantes. Le tout dans le respect des exigences phytosanitaires liées à la lutte contre la propagation de l’insecte.
  • Un soutien aux projets pilotes de municipalité pour la période d’abattage de l’hiver 2015-2016. Ce soutien technique est offert aux municipalités participantes afin d’assurer l’infrastructure entourant la valorisation pour chaque municipalité.
  • La formation des différents intervenants (industriels, arboriculteurs, dirigeants municipaux, etc.) et la sensibilisation des différents acteurs concernant les enjeux de la valorisation du bois de frêne à travers un site internet www.onfrene.org.

Léry et Carignan, premières vitrines pour On Frêne!
Les municipalités de Léry et de Carignan sont les premières à participer au programme On Frêne!. « Avec le concours de nos partenaires que sont la FPFQ et le 3R MCDQ, à la fin de la période visée, un bilan chiffré sera fourni aux autorités municipales participantes permettant ainsi d’évaluer le déploiement du programme. Nous pourrons également, avec les résultats obtenus, sensibiliser plus d’intervenants sur l’importance de valoriser le bois de frêne et développer de nouveaux créneaux pour la ressource » a poursuivi André Tremblay, président-directeur général du CIFQ.

« La FPFQ et ses affiliés disposent notamment de formateurs et d’outils qui permettent aux intervenants de mieux comprendre les étapes menant à la valorisation des bois par l’industrie forestière. Il est important de se rappeler que le bois est une ressource écologique et réutilisable puisqu’il peut être transformé à plusieurs reprises, créant ainsi un effet multiplicateur au sein de l’économie » a conclu Marc-André Côté, directeur général du FPFQ.

« Lors de notre dernier congrès annuel, tenu en février dernier, les participants ont assisté à une conférence intitulée Bois infesté par l’agrile : de la souche à la valorisation. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que le 3R MCDQ s’associe aujourd’hui à la solution et à la promotion du programme On Frêne! auprès non seulement de ses membres mais également auprès de l’ensemble de son réseau » ajoute Ginette Pellerin, directrice générale du 3R MCDQ.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*