Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’agrile aurait stoppé sa progression au Canada


9 décembre 2021
Par La Presse

Après 20 ans de ravages, la progression de l’agrile du frêne à l’extérieur des zones déjà infestées semble stoppée, indique l’Agence canadienne d’inspection des aliments, organisme fédéral responsable de la phytoprotection. La dernière expansion territoriale date de février 2020 quand l’insecte est apparu dans plusieurs comtés dans le sud du Nouveau-Brunswick.

Au Québec, plusieurs régions comme Charlevoix, la Côte-Nord, la Gaspésie ou encore l’Abitibi sont toujours épargnées, mais les populations de frênes y sont habituellement moins grandes que dans les zones déjà envahies. Même situation en Ontario, en Nouvelle-Écosse ou encore au Manitoba, où seules les régions d’Halifax et de Winnipeg sont touchées.

Plusieurs scientifiques interrogés par La Presse restent toutefois sceptiques. Ils maintiennent que le début d’une invasion est très difficile à détecter et que la progression devrait reprendre éventuellement. L’agence rétorque que plusieurs pièges installés aux endroits stratégiques n’ont pas capturé d’agriles. Les deux blitz d’observation citoyenne menés en août, cette année et l’an dernier, n’ont révélé aucun dommage. L’organisation n’a cependant pas pu préciser le nombre de personnes ayant participé à la surveillance.

Advertisement

Lire la suite