Opérations Forestières

Marchés Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La mécanique absurde derrière les droits compensateurs

9 décembre, 2021  par La Presse



Une semaine après avoir annoncé une hausse du simple au double des droits compensateurs sur les importations de bois d’œuvre canadien, le département du Commerce américain a officiellement majoré jeudi ses taxes punitives, poursuivant ainsi pour la quatrième année consécutive l’imposition d’un tribut injuste et absurde sur nos exportations de bois d’œuvre aux États-Unis et sur le dos des consommateurs américains.

Rappelons d’abord que l’industrie forestière canadienne subit actuellement un cinquième assaut en moins de 40 ans de la part de la coalition des producteurs de bois d’œuvre américains qui cherchent depuis toujours à limiter les importations de bois d’œuvre canadien et surtout à maintenir des prix élevés pour leurs propres produits dans leur propre marché.

Malgré quatre victoires consécutives des producteurs canadiens devant les instances de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ou du tribunal de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), les producteurs de bois d’œuvre américains ont lancé leur dernière offensive en 2017, dans la foulée de l’élection de Donald Trump.

Advertisement

Lire la suite


Imprimer cette page

Advertisement

Stories continue below