Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La hausse vertigineuse de la possibilité forestière en Outaouais suscite l’inquiétude


10 mars 2022
Par Le Droit
«Les possibilités forestières, c’est un effet cumulatif de plusieurs éléments», lance d’emblée le Forestier en chef, Louis Pelletier, en entrevue avec Le Droit.

Les possibilités forestières correspondent au volume maximal de bois qui peut être récolté en forêt publique. C’est le Forestier en chef, fonction assumée depuis 2016 par M. Pelletier, qui détermine à tous les cinq ans les possibilités forestières pour chaque région du Québec et chaque type d’essence.

Hausse globale de 3%

Pour l’ensemble de la Belle Province, on récoltera, pour la période 2023-2028, un maximum de 35 115 000 m3 par an, ce qui représente une hausse globale de 3% par rapport aux possibilités qui sont actuellement en vigueur.

L’équation repose notamment sur la base des données récentes de l’inventaire forestier. Comment expliquer le bond aussi brusque pour l’Outaouais dès l’an prochain quand on compare le nouveau plan quinquennal par rapport aux limites en vigueur?

Advertisement

Lire la suite