Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La fin du bois de «quatre pieds» en Beauce ?


12 janvier 2017
Par L'Éclaireur Progrès

La forêt privée de la Beauce est frappée de plein fouet par un avenir incertain du bois à pâtes résineux. Ce n’est toutefois pas le seul souci de l’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) qui travaille ardemment avec ses partenaires afin de dénicher de nouveaux marchés.

En 2012, les membres de l’APBB ont envoyé un lot de 220 000 mètres cubiques de bois à pâtes à trois usines. Avec la fermeture de la Madison Paper dans le Maine en début d’année 2016, il y a seulement une usine où sera envoyé le bois de quatre pieds de sapin-épinette communément appelé la pitoune. En 2017, l’Association a paraphé une entente de distribution de 20 000 mètres cubiques à l’usine Kruger soit la plus petite année de livraison de son histoire. Ce quota a été attribué par tirage aux membres et rien n’indique que ce partenariat sera renouvelé en 2018 d’après Michel Roy, directeur des communications de l’Association.

La fin imminente de ce marché aura des conséquences sur les propriétaires. Plusieurs d’entre eux n’étant pas équipés pour le marché du bois sciage pouvaient au minimum en soutirer des revenus d’appoints. D’autres impacts se feront sentir également chez les transporteurs, les entrepreneurs forestiers, les moulins et finalement à l’Association, qui devra subir une restructuration.

Advertisment

Lire la suite