Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La drave, ce métier oublié qui a façonné le Québec


3 septembre 2020
Par ici.radio-canada.ca

Le métier qui consistait à guider sur les rivières les billes de bois destinées aux papetières situées en aval n’était pas sans risque. Ce n’est pas la dangerosité de ce métier, mais ses effets environnementaux néfastes qui ont sonné son glas. Voici une incursion dans les eaux mouvementées du passé d’un des derniers ex-draveurs encore en vie.

Aujourd’hui âgé de 80 ans, Robert Gaudreault a été draveur pendant un quart de siècle sur la rivière Malbaie, dans Charlevoix. Il a 17 ans seulement et une éducation minimale lorsque l’un de ses frères aînés l’amène au chantier pour la première fois.

Issus d’une famille nombreuse, les garçons envoyaient leurs gages à leurs parents. Ils travaillaient des journées de 9 à 10 heures, le plus souvent 7 jours par semaine pendant de longs mois. Un travail physique exigeant qui demandait force et habileté à la fois.

Advertisment

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*