Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La crème des ingénieurs forestiers récompensés

Le titre d'ingénieur forestier de l'année a été décerné à Luc Lebel, directeur du programme coopératif en opérations forestières à l'Université Laval.


17 septembre 2013
Par Ordre des ingénieurs forestiers du Québec

QUÉBEC – L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné ses distinctions pour l’année 2013 lors du Banquet du président, le 11 septembre en soirée, dans le cadre de son 92e congrès annuel, qui se tient à Gatineau. C’est le président de l’Ordre, M. Denis Villeneuve, ing.f., qui a procédé à la remise des distinctions « Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinère », de « l’Ingénieur forestier de l’année » et de la « Médaille de l’Ordre ».

« DISTINCTION HENRI-GUSTAVE-JOLY-DE-LOTBINIÈRE»
La « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » est remise à une personne extérieure à la profession dont les actions auront fait progresser la cause forestière et contribué à l’avancement et au rayonnement de la profession.

Cette année, l’Ordre a choisi de remettre la « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » à monsieur Pierre-Maurice Gagnon.

Advertisment

Monsieur Gagnon a passé une grande partie de sa vie à travailler au développement du secteur forestier, autant à l’échelle locale, régionale que provinciale. Monsieur Gagnon est actuellement le président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec. Fils d’agriculteur, propriétaire forestier et figure connue du monde forestier québécois, on dit de M. Gagnon qu’il personnifie bien le propriétaire forestier vaillant et fier!

M. Gagnon a participé activement à la mise en place des organismes de gestion en commun de la région du Saguenay – Lac-St-Jean, puis a été impliqué, grâce au leadership qu’il exerçait au sein de son syndicat de producteurs de bois, dans des projets d’envergure comme la construction de l’usine de panneaux OSB de Chambord et l’usine de MDF de La Baie. Il a aussi milité en faveur d’une plus grande implication des producteurs de la région dans la recherche forestière par le biais du Consortium de recherche sur la forêt boréale de l’Université du Québec à Chicoutimi.

À l’échelle provinciale, M. Gagnon a contribué à plusieurs dossiers d’importance pour les producteurs forestiers du Québec, notamment, le renouvellement du partenariat en forêt privée, le Sommet sur l’avenir du secteur forestier et l’application du principe de résidualité. Mais c’est surtout par son talent de modérateur et de rassembleur qui lui a permis de renouveler le leadership de la Fédération des producteurs forestiers du Québec, qu’il a le plus contribué à l’avancement de la cause des propriétaires forestiers dans l’ensemble du Québec.

M. Gagnon est un véritable passionné de la forêt. Il côtoie quotidiennement des ingénieurs forestiers et il a su mériter leur respect. Son langage coloré à mettre en contexte les préoccupations des propriétaires de boisés privés, laisse une marque indélébile, tant au sein des nombreux comités auxquels il a participé (et participe encore), qu’auprès des ministres et hauts fonctionnaires qu’il a rencontrés pendant ces nombreuses années.

C’est donc avec grand plaisir que l’Ordre remet à Monsieur Pierre-Maurice Gagnon la « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » 2013.

INGÉNIEUR FORESTIER DE L’ANNÉE
Le titre d’« Ingénieur forestier de l’année » est décerné à un membre pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement et à la promotion de la profession d’ingénieur forestier. Le ou la récipiendaire a accompli un acte méritoire remarquable dans les sphères d’activités de la profession au cours des 24 derniers mois.

Cette année, l’Ordre a choisi de décerner le titre d’« Ingénieur forestier de l’année » à monsieur Luc LeBel, ing.f., Ph.D.

M. LeBel est titulaire d’un baccalauréat en opérations forestières de l’Université Laval, de deux maîtrises de l’Institut polytechnique de l’Université d’État de Virginie, l’une en opérations forestières et l’autre en administration, en plus d’un doctorat en opérations forestières de cette même université américaine.

Monsieur Lebel s’est distingué à plusieurs égards au cours des vingt-quatre derniers mois. En particulier, dans le domaine de la recherche interdisciplinaire. Depuis son ascension à la direction du Consortium de recherche FORAC en 2011, M. LeBel travaille sans répit pour assurer un second renouvellement du financement de celui-ci, une tâche qu’il vient tout juste de mener à bien, en juin 2013.

L’obtention d’un second renouvellement de financement en partenariat avec le Conseil de la recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) est un exploit en soi, et représente une première dans l’histoire de l’Université Laval. Ce succès serait en grande partie attribuable aux efforts notables de mobilisation et de leadership de M. LeBel.

M. LeBel a récemment été nommé au prestigieux poste de Professeur-chercheur industriel principal, à la direction d’une nouvelle Chaire de recherche industrielle du CRSNG. Cet honneur est réservé aux chercheurs étant reconnus à l’échelle internationale pour le caractère exceptionnel de leur contribution dans leurs domaines de recherche respectifs.

L’excellence de la recherche de M. LeBel et de ses collègues au Consortium de recherche FORAC a été reconnue récemment par le CRSNG, qui leur a octroyé le prix Brockhouse. Ce prestigieux prix est décerné annuellement à une équipe canadienne pour l’excellence de ses recherches interdisciplinaires en sciences naturelles et en génie.

Outre son ascension à la direction du FORAC, le renouvellement du financement de celui-ci, et l’attribution du prix Brockhouse, l’Ordre reconnaît l’engagement de M. LeBel envers la relève québécoise en génie forestier. À titre de directeur du programme coopératif en opérations forestières à l’Université Laval, le professeur LeBel a été l’instigateur de nombreuses améliorations dans la formation des ingénieurs forestiers dans le programme coopératif en Opérations forestières.

M. LeBel cumule un faisceau de compétences qu’il utilise pour faire progresser la science et la connaissance et pour mobiliser de vastes réseaux au Québec, au Canada et dans le reste du monde pour faire travailler ensemble de nombreuses organisations.

Pour toutes ces raisons et ses nombreux talents, les membres du Conseil d’administration de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec croient que M. LeBel incarne toute la grandeur de la profession d’ingénieur forestier et est un digne récipiendaire de la Distinction d’ « Ingénieur forestier de l’année » 2013.

« MÉDAILLE DE L’ORDRE »
La « Médaille de l’Ordre » est remise annuellement à un ingénieur forestier qui, par ses qualités personnelles et ses différentes réalisations, aura marqué de façon significative l’avancement et le rayonnement de la profession, et ce, tout au long de sa carrière.

Cette année, l’Ordre a choisi de remettre la « Médaille de l’Ordre » à Madame Francine Dorion, ing.f.

Diplômée en génie forestier de la Faculté de foresterie et de géomatique de l’Université Laval en 1980 et détentrice d’une maîtrise en gestion de projet de l’Université du Québec à Chicoutimi, Mme Dorion a monté l’échelle hiérarchique de la société Abitibi-Consolidated (maintenant Produits forestiers Résolu) au cours de ses 26 années de carrière au sein de cette entreprise.

Elle occupa différents postes dont : forestier divisionnaire, chef forestier puis directrice Gestion durable des forêts, vice-présidente Forêt et environnement et finalement vice-présidente Environnement et technologie. Depuis 2007, elle participe activement à la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie.

Tout au long de sa carrière, Madame Dorion a contribué grandement à la reconnaissance de la profession d’ingénieur forestier par son implication et son dynamisme. On dit de Mme Dorion qu’elle est une rassembleuse dans l’âme. Son influence s’étend aussi bien à l’échelle régionale, provinciale, pancanadienne, qu’aux États-Unis et à l’international. Mme Dorion a su motiver et rassembler collègues, partenaires et intervenants de différents horizons du secteur forestier, et ce, tout au long de sa carrière.

De 1997 à 2002, Mme Dorion a exercé une grande influence sur les priorités de recherche du secteur forestier canadien. Son implication et sa persévérance ont mené à la création de FPInnovations qui est aujourd’hui, l’un des plus grands centres privés au monde de recherche sur la forêt.

Ses réalisations se sont toujours articulées autour du désir d’amélioration que ce soit les pratiques sylvicoles, la recherche de consensus auprès des intervenants, ou le positionnement de l’industrie forestière sur les marchés internationaux.

Non seulement, elle a été un modèle pour ses collègues mais aussi une inspiration pour les forestiers en devenir. Même à la retraite, elle continue d’être le mentor de quelques jeunes femmes de la profession. De par sa nature généreuse, Mme Dorion a su, tout au long de sa carrière, partager ses connaissances avec les autres, ce qui lui a permis de bâtir des ponts avec une multitude de professionnels et d’intervenants du secteur forestier.

Ses réalisations professionnelles hors du commun, jumelées à ses grandes qualités personnelles, font de Mme Dorion la candidate par excellence pour recevoir la Médaille de l’Ordre 2013.