Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La coopérative forestière Petit-Paris fête ses 50 ans


5 juillet 2018
Par Informe Affaires

La Coopérative forestière de Petit Parisa célébré ses 50 ans, en mai, avec une soirée à l’hôtel Universel d’Alma et le lancement d’une vidéo corporative. Regard sur cette entreprise qui a su s’adapter aux changements de l’industrie forestière pour traverser les époques. 

Fondée le 6 mai 1968, la coopérative était alors le regroupement de deux syndicats de chantier : le Chantier de l’Union des Cultivateurs Catholiques (U.C.C.) de St-Augustin, fondé en 1949, et le Chantier de l’U.C.C. de Milot, fondé en 1954. Ces deux organisations, d’envergure et de vocation similaires, étaient alors sous-contractantes pour Price Brothers Limited. 

Les 30 premières années de la coopérative ont constitué une grande période de développement. « La coopérative s’est adaptée, la progression des chiffres d’affaires et des volumes a été assez remarquable », souligne l’actuel président-directeur général, Alain Paradis. C’est à cette période que l’entreprise a construit son usine de sciage, une façon de garantir du travail pour ses travailleurs, devant la diminution des volumes de bois à couper liée à la possibilité que Price se dirige vers la pâte mécanique pour son usine d’Alma et à l’arrêt du flottage de bois sur la rivière Péribonka. 

Advertisment

L’idée de la construction a été lancée en 1978, mais il a fallu près de 10 ans pour qu’elle voie le jour. Le 24 août 1987, les opérations de transformation débutaient à cette nouvelle usine. « Nous avions fait un partenariat avec Consolidated Bathurst à l’époque (1988) qui a duré 27 ans. L’usine appartenait à 50 % à la Coopérative et 50 % à la Consolidated », explique M. Paradis. Ce partenariat permettait à la coopérative de faire travailler ses membres pour approvisionner l’installation, tout en s’assurant de la vente des copeaux et d’un partage des risques. C’est aussi dans cette période que l’entreprise s’est diversifiée pour ajouter les travaux sylvicoles à ses activités forestières.

Lire la suite