Opérations Forestières

En vedette Aménagement forestier Récolte
La collaboration mène à des solutions pour le caribou forestier et les emplois

Le partenariat novateur entre la SNAP et Tembec, clé du succès en Ontario et au Québec


25 mai 2016
Par Tembec

Sujets

La Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) et Tembec dévoilent leurs solutions novatrices conjointes pour la conservation de l’habitat du caribou forestier et la prospérité de l’industrie forestière en Ontario et au Québec. Ces solutions sont présentées à un événement spécial ayant lieu aujourd’hui à Thunder Bay, en Ontario.

Cet événement spécial se déroule en marge du 16e Atelier nord-américain sur le caribou (North American Caribou Workshop [NACW]). La SNAP et Tembec participent tous deux au NACW qui est réputé comme étant « le principal congrès traitant à la fois de la biologie, de la recherche et de la gestion du caribou ».

La collaboration entre la SNAP et Tembec remonte à près de dix ans. Cette collaboration, transfrontalière entre l’Ontario et le Québec, est un exemple de ce qui est possible d’accomplir lorsque des partenaires s’attaquent à des enjeux liés aux ressources naturelles en mettant de côté leurs positions respectives et en adoptant une approche pragmatique. Ils ont pris l’initiative de formuler des recommandations pour aider les provinces de l’Ontario et du Québec à respecter les exigences relatives aux plans par aire de répartition, dans le cadre du programme fédéral de rétablissement du caribou dans la zone boréale. Les plans par aire de répartition doivent être déposés au plus tard en octobre 2017. La SNAP et Tembec présenteront leurs recommandations volontaires à l’événement spécial d’aujourd’hui.

Advertisment

« La culture de leadership bien ancrée à Tembec favorise la collaboration, a affirmé Janet Sumner, directrice générale de la Wildlands League, la section ontarienne de la SNAP. Ce type de leadership n’a pas d’égal au Canada pour ce qui est de la gestion forestière et du caribou », a-t-elle rajouté. En Ontario, les deux groupes ont conçu des solutions novatrices pour les 3 millions d’hectares de l’Abitibi River Forest, près de Cochrane. Ils se sont basés sur les meilleures données scientifiques disponibles et les informations sur l’approvisionnement en bois. La SNAP et Tembec ont travaillé directement avec les Premières Nations et collectivités locales touchées, de même qu’avec des organisations liées à l’Entente sur la Forêt Boréale Canadienne pour conclure sur une approche en trois zones, qui aidera le caribou et les usines, en plus d’être respectueuse des collectivités.

« Nous avons une très bonne relation avec la SNAP et le maintien d’une excellente communication est l’une des raisons qui expliquent notre succès, a expliqué Chris Black, vice-président exécutif, Produits forestiers, Pâtes et Papier, pour Tembec. Certes, nous avons chacun une perspective et des intérêts propres, mais c’est en travaillant ensemble et en restant à l’écoute les uns des autres que nous avons fait naître de brillantes idées », a poursuivi M. Black.  

Dans le nord-ouest du Québec, Tembec et la SNAP Québec collaborent à l’élaboration d’un plan pour le caribou forestier sur un territoire de 675 000 hectares dans la région forestière située au nord de La Sarre. Le processus de certification du Forest Stewardship Council® (FSC®) a favorisé cette collaboration qui a réuni Tembec, la SNAP Québec, la Première Nation Abitibiwinni et le gouvernement du Québec. Le plan d’aménagement de l’habitat du caribou forestier aidera à la conservation du caribou grâce à une stratégie qui vise à préserver un habitat propice pour cette espèce menacée, tout en maintenant un niveau d’exploitation forestière adéquat et en limitant les impacts sur les objectifs d’approvisionnement de l’industrie forestière.

« Cette approche gagnant-gagnant pour la protection de l’habitat du caribou forestier et les efforts constants déployés par Tembec pour se conformer aux exigences du FSC démontrent un réel leadership en environnement, a déclaré Alain Branchaud, directeur général de la SNAP Québec. Notre travail de collaboration se poursuit actuellement afin d’élaborer un plan caribou inspiré des plus récentes lignes directrices et connaissances scientifiques en la matière », a-t-il ajouté.

Les groupes tiendront un point de presse à 17 h dans la salle Ontario du Victoria Inn. Celui-ci sera suivi d’une activité ouverte au public de 17 h 30 à 19 h, pendant laquelle les participants à l’atelier et le public pourront discuter avec les représentants de la SNAP et de Tembec, en plus de consulter les cartes, photos et affiches qui mettent en lumière les solutions proposées dans les deux provinces.