Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Journée internationale des forêts : Pour souligner le rôle de la foresterie dans une relance verte


24 mars 2021
Par APFC

Dans le cadre de la Journée internationale des forêts des Nations Unies, le 21 mars, l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) et le Conseil international des associations forestières et papetières (ICFPA) se réjouissent du thème de cette année, La restauration des forêts : une voie vers la reprise et le bien-être.

Ce thème témoigne de l’impact positif du secteur des produits forestiers partout dans le monde.

Les forêts abritent 80 % de la biodiversité terrestre et fournissent de l’énergie pour la cuisson et/ou le chauffage à deux milliards de personnes sur Terre. Elles procurent aussi 75 % de l’eau douce accessible pour l’agriculture et pour les usages domestiques, industriels et environnementaux.

Advertisment

« Les événements qui ont touché la planète depuis un an ont modifié les priorités sociales, environnementales et économiques de façon permanente », selon Derek Nighbor, président et chef de la direction de l’APFC. M. Nighbor est aussi président du Conseil international des associations forestières et papetières. « Nous savons que l’aménagement forestier durable, les produits forestiers renouvelables et les travailleurs dévoués du secteur forestier sont particulièrement bien placés pour favoriser une relance économique écoresponsable dans l’optique d’un avenir carboneutre. L’APFC et l’ICFPA sont ravis que les Nations Unies (ONU) reconnaissent le rôle vital du secteur forestier dans la reprise par son offre de produits essentiels, d’emplois pour les familles, de soutien aux collectivités locales et de solutions efficaces au chapitre de l’environnement. »

Les produits comme le bois d’œuvre et le papier se taillent rapidement la réputation d’être « le summum » des produits renouvelables. Non seulement proviennent-ils d’arbres qui ont poussé, été récoltés et remplacés de façon durable, mais ils stockent le carbone pendant toute leur durée de vie. Aussi, le bois est de plus en plus utilisé dans les industries pharmaceutiques, textiles et biochimiques pour la cellulose, la lignine et les sucres qu’il contient, dans la recherche de solutions de rechange renouvelables et à faible intensité de carbone.

« Pour souligner la Journée internationale des forêts, il est bon de noter que le secteur forestier mondial est bien positionné pour favoriser la tendance mondiale vers une économie carboneutre d’ici 2050, grâce à sa capacité à retirer du carbone de l’atmosphère, à le stocker dans les produits du bois, à écologiser ses opérations, à aider d’autres secteurs à diminuer leur consommation d’énergie fossile et à réduire les émissions terrestres par une foresterie adaptée au climat », ajoute la Dre Lyndall Bull, agente forestière à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Pour plus d’information sur les possibilités, la durabilité et les solutions de l’industrie forestière et papetière mondiale, visitez le https://www.icfpa.org/. Pour en savoir plus sur la Journée internationale des forêts :
https://www.fao.org/international-day-of-forests/fr/?utm_source=twitter&utm_medium=social%20media&utm_campaign=faoforestry