Opérations Forestières

En vedette Aménagement forestier Récolte
FSC perd encore du terrain


21 juillet 2016
Par Le Quotidien

Sujets

La norme du Forest Stewardship Council (FSC) a subi un recul majeur de neuf millions d’hectares, au Canada, au cours de la dernière année, avec la terminaison officielle des certificats Port-Cartier d’Arbec et Lac-Saint-Jean-Roberval de Résolu, faisant ainsi passer la superficie québécoise certifiée sous la barre des 20 millions d’hectares.

C’est le certificat Port-Cartier d’Arbec qui a été changé de statut en dernier sur le site officiel de FSC International. Le certificat, qui couvre 2,4 millions d’hectares de territoire au nord-est du Saguenay et sur une partie de la Côte-Nord, a été classé dans la catégorie des certificats échus et dont le processus de certification doit être complètement refait par un auditeur (Rain Forest Alliance ou SAI Global).

La fin de ce certificat signifie que le répondant pour le territoire, l’entreprise forestière Arbec, n’a pas réglé la demande d’action corrective majeure associée au règlement des litiges avec les communautés indiennes qui considèrent détenir des droits sur ces territoires. Il s’agit pour une bonne partie de la communauté de Pessamit (Betsiamites), et celle de Ushat Mak Mani-Utenam. Arbec avait déjà refusé de se rendre aux demandes des autochtones de la Côte-Nord qui se chiffraient selon l’évaluation de l’entreprise à 50 000$ par communauté pour quatre communautés. Il s’agissait des exigences en échange du consentement libre et éclairé tel qu’exigé dans le cahier de charge de la norme FSC.

Advertisment

Lire la suite