Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Forte croissance dans le secteur forestier canadien l’an dernier

Le ministre Rickford annonce l'édition 2014 du rapport sur l'état des forêts au Canada


1 octobre 2014
Par Ressources naturelles Canada

Le ministre des Ressources naturelles du Canada et ministre de l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario, l’honorable Greg Rickford, a déposé aujourd’hui à la Chambre des communes l’édition 2014 du rapport L’Etat des forêts au Canada.

Cette année, le rapport révèle des perspectives fort prometteuses pour le secteur et un optimisme croissant. Il confirme l’efficacité des investissements ciblés faits par le gouvernement du Canada dans le secteur forestier : renforcement de la valeur des ressources forestières, ouverture de nouveaux marchés, soutien à l’emploi et accroissement de la prospérité au pays.

Dans certains domaines, le bois d’oeuvre en particulier, l’industrie montre des signes certains de croissance, tandis qu’ailleurs les tendances du marché posent des obstacles. Néanmoins, l’élan de la reprise de 2013 lui a valu des revenus parmi les plus élevés des dernières années. La valeur des exportations de produits forestiers canadiens s’est accrue de 13,1 % par rapport à 2012 (28,4 contre 25,1 milliards de dollars) et la production a augmenté dans tous les segments.

Advertisment

Ce rapport montre aussi aux Canadiens et au monde entier que notre pays est un champion de l’aménagement forestier durable et qu’il a une volonté de pleine transparence dans ses bilans de gestion et d’entretien de ses ressources forestières. Plus de 150 millions d’hectares de terres forestières canadiennes font l’objet d’un certificat d’aménagement durable décerné par une tierce partie, ce qui constitue 41 % du total des forêts ainsi certifiées dans le monde.

« Le secteur forestier canadien a obtenu des résultats impressionnants au cours de la dernière année, une bonne nouvelle pour les familles et les collectivités qui, d’un bout à l’autre du pays, dépendent des forêts. De concert avec nos partenaires, notre gouvernement cherche à dégager de nouveaux horizons et fait les investissements ciblés qui assureront la réussite du secteur, dans l’intérêt de tous les Canadiens et les Canadiennes, » note Greg Rickford, ministre des Ressources naturelles du Canada et ministre de l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario.

Le gouvernement du Canada aide l’industrie forestière canadienne à diversifier ses marchés et à commercialiser des produits innovateurs de haute valeur. Depuis 2007, il a investi 1,8 milliard de dollars dans la transformation et le renouvellement du secteur.

Faits saillants

— Les bénéfices d’exploitation du secteur forestier ont atteint 2,7 milliards en 2013. Supérieurs de 152 % à ceux de 2012, ils sont aussi les plus élevés des huit dernières années et se démarquent particulièrement des faibles performances affichées en 2011 et 2012.
— Moins de 0,5 % des forêts au Canada sont récoltées annuellement aux fins de fabrication de produits destinés aux marchés intérieurs et extérieurs, et toutes les forêts récoltées sur des terres publiques doivent être régénérées.
— Ressources naturelles Canada soutient et encourage par ses recherches l’aménagement forestier durable, et rend compte, au pays et sur la scène internationale, de la performance environnementale du Canada.

Lien pertinent : L’Etat des forêts au Canada – Rapport annuel 2014