Opérations Forestières

Nouvelles de l’industrie Politiques
Du bois trop cher, moins d’emplois et moins de taxes

Le coût excessif du bois fait perdre beaucoup d'emplois et de taxes


12 février 2015
Par Jean-Paul Gagné Les Affaires

Alors que Produits forestiers Résolu ferme des usines et des machines à papier au Canada et investit aux États-Unis, où le bois coûte beaucoup moins cher, Tembec ne veut plus investir au Québec.

Le président de cette entreprise, James Lopez, vient en effet de révéler que sa société investira 50 millions de dollars pour moderniser ses scieries ontariennes, mais que l’investissement de 35 M$ qu’elle pourrait faire dans ses trois scieries québécoises est reporté aussi longtemps que le gouvernement du Québec ne modifiera pas ses politiques de gestion de la forêt publique. Tout le monde admet que le Québec est l’endroit de l’Amérique du Nord où le bois coûte le plus cher.

Selon M. Lopez, le coût du bois récolté au Québec est de 20 % supérieur à celui du bois coupé en Ontario. Pour sa part, le président de Résolu, Richard Garneau, soutient que le bois coupé dans certains États américains est encore beaucoup moins cher dans certains États américains, d’où l’investissement récent de 105 M$ qu’a fait sa société pour moderniser une usine de papier du Tennessee.

Advertisment

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*