Opérations Forestières

En vedette Bioénergie Biomasse
Du biométhane fait avec du bois


14 janvier 2020
Par Les Echos

Sujets

En novembre dernier, la plate-forme Gaya du groupe Engie a produit ses premiers mètres cubes de gaz vert à partir de bois. Construit près de Lyon, ce démonstrateur a ainsi validé la fonctionnalité de son réacteur de méthanisation de deuxième génération : une première européenne à l’échelle semi-industrielle, pour exploiter la biomasse sèche lignocellulosique.

Deux ans après son inauguration en octobre 2017, la plate-forme Gaya a produit, le 13 novembre dernier, ses premiers mètres cubes de gaz vert à partir de bois. Ce démonstrateur du Groupe Engie, construit près de Lyon, a ainsi validé la fonctionnalité de son réacteur de méthanisation de deuxième génération : une première européenne à l’échelle semi-industrielle, pour exploiter la biomasse sèche lignocellulosique. Ces résidus et sous-produits de l’industrie forestière ne sont pas valorisés dans les procédés actuels de méthanisation, par digestion anaérobique de matières humides, tels les lisiers, déchets verts ou agroalimentaires.

Dans cette nouvelle technologie, la méthanisation n’est que la dernière étape d’un processus complexe de pyro-gazéification et de purification des copeaux, écorces, débris de palettes, chutes d’ameublement, déchets papetiers, mais aussi noyaux d’olive, coques de noix ou paille. C’est « la dernière brique après la validation d’une dizaine de technologies innovantes pour faire sauter plusieurs verrous technico-économiques », explique Marion Maheut, chef de projet au Engie Lab.

Advertisment

Lire la suite