Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Droits compensatoires: victoire partielle des Américains


3 juin 2020
Par U.S. Lumber Coalition

Accueillant la décision rendue par un groupe spécial de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), laquelle confirme les conclusions de la Commission américaine du commerce international (ITC), la U.S. Lumber Coalition a publié la déclaration qui suit.

« La U.S. Lumber Coalition est très heureuse de la décision du groupe spécial de l’ALENA en ce qu’elle confirme totalement la décision de renvoi de l’ITC sur le préjudice causé par le bois d’œuvre, l’ITC ayant une fois de plus conclu que les importations de bois d’œuvre canadien, négociées à des conditions déloyales, nuisent aux producteurs et aux travailleurs américains », a déclaré Zoltan van Heyningen, directeur exécutif de la U.S. Lumber Coalition.L’ITC s’est penchée sur toutes les questions soulevées par le groupe spécial de l’ALENA et, dans une décision de renvoi de 5-0, rendue en décembre 2019, a conclu à l’unanimité, une fois de plus, que l’industrie américaine avait subi un préjudice important. Le groupe spécial de l’ALENA a donc confirmé la décision de renvoi de l’ITC.

« La U.S. Lumber Coalition soutient sans réserve l’application des lois américaines en matière de commerce. Les preuves présentées à l’ITC étaient claires, à savoir que le gouvernement canadien accorde des subventions massives à son industrie du bois et que les entreprises canadiennes font le dumping des produits du bois sur le marché américain, de quoi porter aux producteurs et aux travailleurs américains un réel préjudice », a déclaré Jason Brochu, coprésident de la coalition américaine de producteurs de bois d’œuvre et coprésident de Pleasant River Lumber Company.

Advertisment

« Maintenant que le groupe spécial de l’ALENA a confirmé la décision de l’ITC, l’industrie américaine du bois, ainsi que les hommes et les femmes qui la font vivre, 350 000 travailleurs courageux, pourront continuer de se livrer à une concurrence loyale. Nous applaudissons le gouvernement américain pour sa défense vigoureuse de la décision unanime rendue par l’ITC face au préjudice », a conclu Brochu.