Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Droits compensatoires : l’industrie tire son épingle du jeu


28 février 2018
Par Informe Affaires

L’industrie forestière québécoise réussit à tirer son épingle du jeu malgré les droits antidumping et compensatoires imposés par les États-Unis, en raison des 1,3 million de mises en chantiers dans ce pays et du prix très élevé du bois d’œuvre actuellement, a expliqué le président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ), Denis Lebel, devant le Cercle de presse du Saguenay.

Les États-Unis ne fournissent pas à la demande et doivent importer environ 30 % de leur consommation de bois d’œuvre. Le bois d’œuvre résineux se vend plus de 600 $ du 1000 pieds de planche depuis l’automne 2017 (épinette-pin-sapin de l’Est 2×4 de qualité #2 et meilleure), selon les chiffres dévoilés sur le site Web du ministère des Ressources naturelles du Canada. Or, selon M. Lebel, ce bois se vendait environ 350 $ du 1000 pieds de planche normalement dans les bonnes années.

« Les droits compensatoires n’ont pas empêché nos usines de faire des bonnes affaires. Pour l’instant, les compagnies refilent la facture à leurs clients », a-t-il affirmé. Les choses pourraient toutefois changer si les mises en chantier diminuent de l’autre côté de la frontière.

Advertisment

Lire la suite