Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Des paysages plus naturels en forêt boréale


21 janvier 2016
Par association des produits forestiers du Canada

Une étape majeure pour accroître les similarités entre les paysages forestiers naturels et aménagés a été convenue suite à des discussions collaboratives entre un groupe de compagnies forestières et de grands organismes environnementaux du Canada.

Les sociétés membres de l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) s’engagent à adopter une approche d’aménagement forestier qui tente de recréer des paysages naturels. Il s’agit d’utiliser les connaissances sur la structure et la composition des écosystèmes pour guider les activités d’aménagement forestier, c’est-à-dire de s’inspirer de la nature. Il faut notamment récolter selon des configurations qui ressemblent étroitement à l’impact du feu, du vent, des insectes ou d’autres perturbations naturelles. C’est ce qu’on appelle aménager un paysage forestier selon la plage de variabilité naturelle (PVN). « Le développement de lignes directrices fondées sur la science pour mettre en œuvre le principe de la plage de variabilité naturelle est une étape significative vers la réalisation d’un approche écosytémique à la gestion des forêts dans les tenures de l’EFBC. Ces zones ont une contribution clé à l’intégrité des systèmes boréaux au Canada. », explique Dre Fiona Schmiegelow Présidente du comité scientifique et Conseillère scientifique principale de l’EFBC. Un processus d’évaluation est compris dans la démarche afin que les nouvelles connaissances (sur les changements climatiques par exemple) et des considérations sociales et économiques soient intégrées en continu aux actions.

La mise en œuvre de ce plan pour aménager les forêts selon la plage de variabilité naturelle exige une participation réelle du public, des gouvernements et des peuples autochtones. Les entreprises de l’industrie forestière concernées présenteront cette approche comme contribution technique aux processus provinciaux de planification de l’aménagement forestier auxquelles elles prennent déjà part et chercheront à susciter des dialogues plus poussés.

Advertisment

Il s’agit d’un engagement volontaire des entreprises de produits forestiers concernées, en plus de leur engagement à la certification de leurs pratiques d’aménagement forestier durable. Cette approche de PVN a été initiée sous les auspices de l’Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC) et est considérée une étape majeure vers son objectif de faire un Canada un chef de file mondial en aménagement forestier durable. Cette approche d’aménagement forestier est déjà mise en œuvre dans certaines parties de la forêt boréale canadienne. L’engagement accélérera et accentuera fortement son utilisation par les membres de l’APFC sur les 73 millions d’hectares de forêts boréales (voir la carte).


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*