Opérations Forestières

En vedette Équipement Récolte
Des débusqueuses plus puissantes

Malgré la percée de la récolte de bois court dans plusieurs régions, les débusqueuses demeurent une valeur sure pour les opérations forestières au Canada.


17 septembre 2015
Par L’équipe d’Opérations forestières

Sujets
Tigercat

Les opérateurs qui récoltent le bois en longueur ont besoin de puissance et de versatilité pour demeurer productifs dans les conditions de terrain et de météo les plus difficiles, tout en minimisant les perturbations du sol.

Voici donc un survol des entreprises qui fabriquent des débusqueuses sur le marché :


Tigercat

Tigercat a récemment lancé la série E de débusqueuses. Le manufacturier canadien estime que ces débusqueuses ont tout ce qu’il faut pour répondre aux attentes des professionnels de la récolte; un contrôle électronique avancé sur la technologie de transmission hydrostatique, un siège tournant ergonomique qui améliore la productivité, et une performance et une puissance de levée incroyables. Le moteur de catégorie finale 4 offre une meilleure consommation de carburant et la solution la plus simple et fiable en ce qui a trait à la solution Tier 4. La machine est aussi soutenue par Tigercat et son réseau de distributeurs.

Advertisment

Caterpillar
La nouvelle série Cat D de débusqueuses sur roue est conçue pour améliorer la productivité tout en réduisant les coûts, soutient le manufacturier. De plus l’opérateur peur profiter d’une conduite agréable grâce à la stabilité et l’agilité de la machine. Des améliorations majeures ont été réalisées sur la Série C, dont la transmission à six vitesses qui offre plus flexibilité dans la zone de travail, un convertisseur de couple à verrouillage, des différentiels avant et arrière indépendants pour plus de puissance de levée et de contrôle, un système de refroidissement à haute capacité, plus d’espace pour l’opérateur et une cabine inclinable pour la maintenance. Équipée d’un moteur de 205 kW (275 HP) Cat C7.1 ACER, le modèle 555D est le plus gros et le plus puissant de la série.


Tanguay

La débusqueuse TG88E à pince portante au lieu de grappin est la mieux adaptée à la réalité québécoise.  Les quatre tandems avec chenilles de flottaison jusqu’à 54 pouces de large permettent d’exercer une faible pression au sol lors des opérations de débusquage. De plus, la chargeuse du TG88 ramasse les tiges sans sortir du sentier de l’abatteuse, ce qui permet une meilleure protection de la régénération naturelle. En combinaison avec cette débusqueuse, l’abatteuse peut se permettre de faire des plus petits tas, augmentant ainsi sa productivité. Un avantage fort intéressant dans les peuplements à faible densité du Québec. Une douzaine de ces débusqueuses sont en service dans le secteur de Chibougamau dans les chantiers de Barette-Chapais et de Chantiers Chibougamau.

Des vidéos sont disponibles sur le site www.tanguay.cc.


John Deere
Les nouvelles débusqueuses de la série L sont les premières machines John Deere de foresterie à être lancées avec un moteur conforme à la catégorie finale 4. Le passage à un moteur de catégorie finale 4 va de pair avec le lancement d’une transmission variable continue et d’un groupe motopropulseur novateurs conçus par John Deere. Cette innovation permet de maintenir un régime moteur constant, réduit l’usure du moteur et procure une excellente économie de fluides. John Deere a également ajouté des pinces plus résistantes et plus grandes – jusqu’à 2,1 m² (22,3 pi²) sur le modèle 948L – donnent aux ouvriers forestiers la possibilité de configurer une débardeuse de manière à ce qu’elle réponde parfaitement à leurs besoins. La cabine est aussi 25 % plus spacieuse et au moins 50 % plus silencieuse que celle des modèles antérieurs de John Deere.