Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Des bûcherons pris à la gorge


16 décembre 2021
Par Journal de Montréal

Un producteur de bois de deuxième génération en a assez de voir les scieries lui couper l’herbe sous le pied en achetant son bois le même prix qu’il y a 35 ans, alors que le prix des 2×4 a explosé.

« Je suis payé moins cher pour mon bois que dans les années 1980 », déplore en entrevue au Journal André Roy, un bûcheron qui possède 430 acres de boisé, à partir duquel il récolte ses arbres pour les vendre aux scieries.

« Ce n’est pas tenable. Les propriétaires m’appellent et me disent qu’ils vont arrêter », lance le sylviculteur, qui porte aussi le chapeau de président du Syndicat des Producteurs forestiers du sud du Québec (SPFSQ).

Advertisement

Ce qui choque André Roy, c’est qu’en mai dernier, des producteurs comme lui avaient un peu plus d’un dollar pour une bille de bois de 8 pieds vendue aux scieries, alors que les consommateurs payaient leur 2×4 plus de 8 $ l’unité.​

Lire la suite