Opérations Forestières

En vedette Abattage Récolte
Des arbres qui parlent


18 avril 2019
Par Guillaume Roy


Sujets

Si on connaissait la taille et la hauteur de chaque arbre que l’on récolte en forêt, que ferait-on avec ces données ? C’est le défi auquel s’attaque Produits forestiers Résolu (PFR) depuis un an. Le plan : bâtir une énorme base de données pour mieux connaître les forêts et pour optimiser les opérations et l’approvisionnement des usines.

Depuis quelques décennies, des ordinateurs sont installés à bord de la machinerie forestière, mais jusqu’à tout récemment, les données récoltées par ces ordinateurs étaient sous-utilisées, constate Julien Pedneault, surintendant en efficacité opérationnelle pour PFR.

Pour chaque arbre récolté, l’ordinateur récolte une trentaine de données, dont sa longueur, son diamètre, son essence et ses coordonnées géographiques. « Ces données nous donnent une connaissance approfondie des peuplements », remarque Jérôme Fontaine, coordonnateur en efficacité opérationnelle chez PFR. 

Advertisment

En comparant les données recueillies aux cartes Lidar, l’entreprise est en mesure de faire des corrélations entre la hauteur et la densité des arbres avec la quantité de bois récolté. Ces données permettent ainsi de mieux estimer la quantité de bois à récolter dans un bloc de récolte similaire. « À partir du moment où on aura une banque de données assez solide, l’information sera plus précise et on pourra compléter les inventaires sans aller sur le terrain », estime ce dernier. 

Pour l’instant, des données ont été recueillies sur 600 000 arbres, un nombre insuffisant pour en tirer des tendances. Au cours des prochaines années, ce nombre augmentera en flèche, ce qui permettra de mieux connaître la quantité et la qualité du bois que l’on retrouve en forêt.