Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Des arbres génétiquement modifiés près de Québec

Contrairement aux plantes comme le maïs ou le canola qui sont resemées chaque année, les arbres durent dans le temps, d'où la nécessité d'évaluer l'effet sur une longue période.


8 janvier 2014
Par La Presse

Peu de gens le savent, mais les seules plantations d’arbres génétiquement modifiés (AGM) qui aient jamais été expérimentées en pleine nature au Canada l’ont été dans l’arrière-cour de Québec, à Valcartier.

Sur une période couvrant une dizaine d’années, la station de recherche du Centre de foresterie des Laurentides de Ressources naturelles Canada a accueilli deux peuplements qui ont été détruits en 2007. Et depuis 2006, une autre expérimentation sur des AGM de deuxième génération a pris le relais (lire ci-dessous).

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) ont 30 ans et sont commercialisés au Canada depuis 1995. Ils servent principalement à l’alimentation animale, maïs, soya et canola, mais ces céréales se trouvent également comme ingrédients – principalement des huiles – dans l’alimentation humaine.

Advertisment

Lire la suite