Opérations Forestières

En vedette Abattage Récolte
Démo Komatsu au Lac-Saint-Jean

Une centaine de forestiers ont assisté à une démonstration des machines Komatsu.


14 janvier 2016
Par Guillaume Roy


Sujets
Au menu de la démonstration, l’abatteuse XT430 munie d’une tête 365 et le porteur Komatsu 895.

Fernando Larouche, propriétaire de Forestiers VLP 2012, s’est acheté un porteur Komatsu 895. Depuis janvier 2015, il a pratiquement l’impression d’être dans un nouveau monde. « Le gros avantage, c’est la nouvelle technologie. Tout est contrôlé par électronique. C’est confortable et silencieux. Le boguey balancé fait aussi une bonne différence quand tu vas dans le mou », lance l’entrepreneur qui possède aussi une abatteuse Timberjack 900. En passant d’un porteur de 17 à 20 tonnes, M. Larouche n’a plus le souci d’enterrer son porteur.

D’une capacité de 20 tonnes, ce porteur peut même fournir pour le transport de bois coupé par deux abatteuses, soutient Daniel Lahaie, directeur des ventes de l’est de l’Amérique du Nord pour Komatsu Forest. Équipé de roues et d’un panier surdimensionné, le porteur 895 a aussi une capacité de levage de 2 tonnes de plus que son prédécesseur, le porteur 890.3, qui avait une capacité de 18 tonnes.

Pour la démonstration en forêt, Komatsu présentait également son abatteuse XT 430 équipée d’une tête 365. Le nouveau système hydraulique permet une meilleure performance de refroidissement du système, note Daniel Lahaie. La Tête 365 est munie de 3 rouleaux pour donner un plus grand effort tractif. La tête est contrôlée avec le système Maxi développé par Komatsu. « Ce système permet d’optimiser la coupe selon le diamètre et la longueur choisis. Il est aussi possible d’optimiser la coupe selon une matrice de prix, ou l’on peut utiliser une liste de prix pour optimiser la récolte », explique M. Lahaie. Même si le calcul de diamètre et de longueur est toujours plus populaire, de plus en plus de clients, comme Irving, utilisent la matrice de prix. Cette abatteuse peut récolter en moyenne 1500 m3 par semaine.

Advertisment

Denis Simard, vice-président de Pedno était aussi sur place pour souligner son partenariat avec Komatsu. L’entreprise basée à Saguenay est un des plus importants fournisseurs de chaines pour les porteurs Komatsu. « On est les seuls qui fabriquent de la chaine en longueur au Canada », souligne M. Simard. En travaillant de pair avec SMS Équipements, Pedno, qui emploie 70 personnes, fait aussi la conception et la fabrication de pièces pour l’industrie forestière, comme des rallonges de bômes ou des gardes de protection. « On fait la modification de machines forestières dans notre usine selon les demandes des clients », conclut M. Simard.