Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Crise sur le bois d’œuvre résineux – Un faux répit pour nos producteurs, clame l’UMQ


7 novembre 2017
Par Union des municipalités du Québec

Suite à la détermination finale des droits combinés annoncée aujourd’hui par le département du Commerce américain, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a tenu à souligner que la baisse des tarifs pour plusieurs producteurs était un faux répit, qui démontre encore une fois la profondeur de la crise qui subsiste entre les deux pays.

« Depuis 35 ans, les États-Unis accusent le Canada de subventionner ses producteurs. Les tribunaux ont toujours tranché en notre faveur, mais la crise persiste et nos régions en souffrent. Nos producteurs en subissent les contrecoups, et se voient imposer des tarifs punitifs et exorbitants sur leurs exportations.  Aujourd’hui, ce n’est pas une baisse de tarifs que l’on souhaite, c’est une absence de tarifs ! »  a souligné le premier vice-président de l’UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson.

L’UMQ tient à souligner que cette annonce du département du Commerce américain doit être l’occasion pour le Canada d’insister auprès des États-Unis pour raffermir et rendre encore plus contraignant le mécanisme d’arbitrage, tel que décrit au chapitre 19 de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA). En ce moment, les États-Unis ignorent ce chapitre et souhaitent même l’abolir.

Advertisment

Rappelons que l’UMQ a été très active sur cet enjeu au cours des derniers mois, en sensibilisant tous les sénateurs américains et en organisant une mission à Washington, en mai dernier.

La voix des gouvernements de proximité
Depuis sa fondation en 1919, l’UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer, à l’échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.