Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Changer le modèle de gestion de la forêt


10 mars 2022
Par Le Droit
Pour le titulaire de la Chaire du Canada sur la résilience des forêts face aux changements globaux et directeur scientifique de l’Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT) de l’Université du Québec en Outaouais, Christian Messier, il est clair que cette majoration de 39% de la possibilité forestière peut donner le vertige. Il rappelle toutefois que la fonction de Forestier en chef a été créée à la suite de la Commission Coulombe, lancée en 2004, dans la foulée de la crise sur la gestion de la forêt au Québec.

«Jusqu’à maintenant, les calculs que le Forestier en chef a faits sont de haute qualité», lance le professeur Messier.

Ce dernier estime que le plus grand danger qui guette la forêt de l’Outaouais et celle du Québec d’un point de vue général, c’est sa capacité à faire face aux défis du futur.

M. Messier dit comprendre que certains puissent s’inquiéter face à la hausse de l’exploitation forestière anticipée avec ces récentes données. Le professeur à l’ISFORT ne craint toutefois pas tant le volume de bois qui est à récolter, mais surtout «les aménagements qui visent toujours à simplifier la forêt et à favoriser des espèces commerciales».

Advertisement

Lire la suite