Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Ce qu’ils ont dit pendant le Rendez-vous sur la forêt québécoise

Plus de 250 acteurs forestiers étaient présents au Rendez-vous sur la forêt présentée à St-Félicien le 21 et 22 novembre dernier. Voici ce que certains acteurs importants avaient à dire.


28 novembre 2013
Par Guillaume Roy
« Le gouvernement lance le message que la forêt c'est important. C'est un signal important, car ça crée un bon climat d'affaires », estime Richard Garneau. Guillaume Roy

Plus de 250 acteurs forestiers étaient présents au Rendez-vous sur la forêt présentée à St-Félicien le 21 et 22 novembre dernier. Voici ce que certains acteurs importants avaient à dire.

Richard Garneau, PDG de Produits forestiers Résolu.
« Le gouvernement lance le message que la forêt c’est important. C’est un signal important, car ça crée un bon climat d’affaires. »

Stéphane Bédard, président du Conseil du Trésor.
« On veut donner un discours cohérent pour donner le goût aux industriels d’investir. Et le Conseil du Trésor va participer à assurer la prévisibilité. »

Advertisment

Robert Coulombe, président ex officio de l’Union des municipalités du Québec
« Les forêts de proximité, ça déborde de la matière ligneuse. Faites-nous confiance pour un projet de plus grande envergure, pour qu’on puisse transférer l’expertise dans d’autres milieux éventuellement. »

Louis Bélanger, professeur à l’Université Laval et responsable forêt à Nature Québec
« En liant l’économie à l’écologie, ça nous a permis de doubler la production ligneuse en 40 ans à la forêt Montmorency. Le Québec peut devenir un fournisseur écologique de bois. »

Marc Beaudoin, directeur général du Regroupement des sociétés d’aménagement forestier du Québec (RESAM).
« En recevant les documents (lors du Rendez-vous sur la forêt), je me sentais un peu comme quand j’étais petit et que je regardais mon cadeau au pied de l’arbre en me demandant : est-ce que c’est ma nouvelle paire de patins de hockey ou c’est une chemise propre pour aller à l’église? » Et finalement, il l’a eu sa paire de patins neufs! « Le plus gros cadeau qu’on a reçu c’est la prévisibilité. C’est vraiment important pour nous d’avoir des budgets établis pour trois ans. »

Robert Beauregard, doyen de la faculté de foresterie de l’Université Laval
« Ça fait très longtemps que je n’ai pas vu une réunion de forestier où il y a autant consensus que ça. Je pense que le gouvernement a su identifier un certain nombre de mesures, en mobilisant le Conseil du Trésor, le ministère des Finances et tous les acteurs pour faire des annonces ciblées. Malgré les restrictions budgétaires, le gouvernement Marois est allé dans les coins, comme au hockey, pour mettre les gens dans de bonnes dispositions pour parler des vrais défis. »

Nicolas Mainville, directeur de Greenpeace Québec
« Nous avons le même objectif de mettre en valeur nos forêts, mais on ne peut parler de bois sans parler de conservation. On a misé sur la gestion intégrée des ressources et on n’a pas d’interlocuteurs s’occupe de la faune, des aires protégées, de la biodiversité et de l’eau. Oui, il a des choses intéressantes, mais on regarde seulement un côté de la médaille. Si on est vraiment sérieux en terme de gestion intégrée et écosystémique, le ministère du Développemetn durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs aurait dû être là. »

Éric Ashby, directeur général de l’usine de Domtar de Windsor
« En 22 ans dans l’industrie, je n’ai jamais vu un rendez-vous comme ça. Pour moi, une rencontre comme celle-là, c’est de l’innovation comme je n’ai jamais vu ailleurs ».

Denis Trottier, député de Roberval et adjoint à la ministre des Ressources naturelles (volet forêt)
« Personne ne cherche de coupable et tout le monde veut faire partie de la solution. C’est une des journées dont je suis le plus fier en tant que société forestière. Nos propositions ont été bien reçues et bonifiées pour les rendre encore meilleures. Tout le monde a pu profiter de ce que j’appelle l’intelligence collective ».


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*