Opérations Forestières

Uncategorized
Bois d’œuvre: la flambée des prix pourrait durer longtemps


18 février 2021
Par Guillaume Roy

La flambée des prix du bois d’œuvre sur les marchés canadiens et américains qui cause des maux de tête aux entrepreneurs à quelques semaines de la reprise printanière de la construction n’est pas sur le point de faiblir et pourrait même s’étaler sur quelques années.

Tous les indicateurs de la demande sont en feu alors que l’industrie n’a pas la capacité d’accroître de façon significative sa production. Jeudi matin, le 2X4X9 pieds se vendait 1410 $ du 1000 PMP sur le marché de Montréal. Il s’agit du bois livré pendant l’été. Les transactions confirment que les quincailliers estiment que la demande continuera d’être forte dans six mois avec des prix toujours élevés.

Les écrans des spécialistes de la vente de l’entreprise Bois du Fjord de Saint-Ambroise (5 usines, 380 millions de PMP par année expédiés aux quatre coins de l’Amérique), confirment aux grands détaillants de la quincaillerie des livraisons qui ne sont pas encore sciées. Dans le jargon du bois d’oeuvre, cela signifie que Bois du Fjord vend du bois qui est en ce moment sur des piles le long des routes forestières et pour certaines commandes, du bois qui n’a pas encore été bûché.

Lire la suite

Advertisement