Le projet BELT a toujours eu cette ampleur

L'Echo de La Tuque
Décembre 05, 2019
Écrit par L'Echo de La Tuque
Le directeur général de Bioénergie La Tuque (BELT) Patrice Mangin affirme que le directeur de l’usine WestRock de La Tuque, Pierre Pacarar, a «une totale incompréhension» du projet de bioraffinerie forestière.

«M. Pacarar crie au loup, mais on n’a pas vu le loup encore», lance M. Mangin.

Des représentants de Neste sont venus à La Tuque les 26 et 27 novembre pour des sélections éventuelles du site du projet et une présentation du chef de projet devant le maire.

M. Mangin insiste : le projet a toujours été de 650 000 tonnes métriques de résidus forestiers par année. «Quand il dit que c’était un petit projet, devenu un gros projet, eh bien, non. Il ne peut pas dire ça. Lors d’une présentation le 12 mars 2015, BELT n’avait pas encore été créé […] La première chose était l’installation d’une bioraffinerie pouvant traiter environ 650 000 tonnes par an de résidus forestiers et produisant un biodiésel directement utilisable dans les moteurs actuels», pour soutien M. Mangin qui affirme que BELT envisage toujours utiliser 650 000 tonnes par année.

Lire la suite

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

La sécurité est notre métier
L’Équipeur Commercial — une division de vente directe aux entreprises reliée à L’Équipeur — offre to...

Évènements

Paperweek Canada
February 3-6, 2020
Optisaw
April 22, 2020
Expo Grands Travaux
May 1-2, 2020

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.