Le « pétrole vert » du Bas-Saint-Laurent

La Terre de chez nous
Novembre 16, 2017
Écrit par La Terre de chez nous
Le « pétrole vert » du Bas-Saint-Laurent
Crédit : La terre de chez nous
Remplacer le chauffage au mazout par la biomasse forestière entraîne des retombées économiques significatives en région, qui vont au-delà des économies de chauffage, certifient plusieurs intervenants contactés par La Terre.

« On remplace le pétrole par ce qu’on appelle ici du “pétrole vert”; un combustible qu’on produit nous-mêmes à partir des forêts environnantes. C’est un beau moteur économique pour les régions », souligne Simon Roy, directeur de la Coopérative forestière de La Matapédia.  

À la MRC des Basques, Giovanny Lebel fait remarquer que l’achat de 650 tonnes de bois annuellement donne du travail à des bûcherons, à des transporteurs et à ceux qui transforment la biomasse en copeaux. « L’avantage, c’est aussi qu’on achète aux propriétaires de forêt privée leur bois non marchand; des arbres croches, petits, etc. On ne paye pas des prix de fou, mais c’est un revenu qu’ils n’auraient pas autrement », précise M. Lebel.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires