Bioraffinerie : une digestion plus efficace du xylane ouvre de nouvelles perspectives

Technique ingénieur
Mars 07, 2018
Écrit par Technique ingénieur
Bioraffinerie : une digestion plus efficace du xylane ouvre de nouvelles perspectives
Crédit : Technique ingénieur
Des chercheurs de l’Inra ont découvert une nouvelle enzyme issue d’un champignon qui permet d’envisager la dégradation efficace et moins coûteuse du xylane, composant des fibres du bois, ouvrant de nouvelles perspectives pour la bioraffinerie.

Les déchets végétaux sont une ressource de choix pour la filière des biocarburants mais leur exploitation se heurte depuis plusieurs années à la difficulté d’extraction de la cellulose piégée dans la lignocellulose de la paroi des végétaux. Pour exploiter la lignocellulose, constituée de lignine, d’hémicellulose et de cellulose, les scientifiques cherchent comment casser efficacement les autres composés. Parmi ces derniers, le xylane, est un polysaccharide particulièrement résistant aux dégradations enzymatiques actuelles. Des chercheurs de l’Inra, du CNRS et de l’Université de York (Royaume-Uni) ont identifié une enzyme produite par des champignons capables de dégrader le xylane, et permettant ainsi d’accéder plus facilement à la cellulose des parois végétales. Leurs travaux ont été publiés dans la Nature Chemical Biology.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.