Bioénergie La Tuque : «On est à un point tournant du projet»

L'Echo de La Tuque
Juillet 03, 2018
Écrit par L'Echo de La Tuque
Bioénergie La Tuque : «On est à un point tournant du projet»
Crédit : Écho de La Tuque
Le président et le directeur général de Bio Énergie La Tuque (BELT), Patrice Bergeron et Patrice Mangin estiment que leur projet va bon train.

«On est à un point tournant du projet», lance sans détour Patrice Mangin. Il a rappelé qu’une douzaine d’études de faisabilité, de la phase 1, ont été complétées à 90 %. «On sait qu’un tel projet est viable (…) On sait qu’on peut construire une usine de ce genre-là, les technologies sont matures maintenant, et on peut faire des bénéfices». BELT propose de réutiliser 1,2 million de tonnes de résidus forestiers qui sont laissés sur place par les entreprises forestières.

Au début juin, Patrice Mangin et Patrice Bergeron se sont rendus en Finlande, rencontrer les dirigeants de la NESTE, l’entreprise appelée à jouer un grand rôle en tant qu’investisseur dans le projet évalué à 1G$. L’entreprise analyse actuellement le fruit des études de BELT et devrait rendre sa décision d’ici décembre, au plus tard.

Parmi les domaines importants pour les études, il y a l’approvisionnement», soutient M. Mangin qui a voulu s’assurer que la ressource soit suffisante pour le projet. Selon lui, les études ont déterminé qu’il y a suffisamment de biomasse forestière dans la région de La Tuque. On note aussi les impacts environnementaux et l’intégration avec les opérations forestières actuelles.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

Optisaw
November 28, 2018

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.