Biocarburants: les cibles de Québec sont «insuffisantes», selon l'industrie

Les Affaires
Octobre 09, 2019
Écrit par Les Affaires
L’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER) affirme que le gouvernement Legault fixe des cibles «insuffisantes» pour la teneur minimale en biocarburants au Québec. Une situation qui mettrait même à risque le projet d’un milliard de dollars pour construire une bioraffinerie à La Tuque, en Mauricie.

Le 2 octobre, le gouvernement a publié un projet de règlement dans lequel il propose une cible de 2% en 2021 puis 4% en 2025 pour les biocarburants comme le biodiesel, qui est produit à partir de la biomasse forestière, agricole ou de déchets urbains.

Or, selon l’AQPER, il faut à terme une teneur minimale de 10% pour créer un vrai marché au Québec et pour attirer des investissements.

«On ne comprend pas pourquoi le gouvernement n’a pas fixé une cible de 10% à l’horizon de 2030. Cela n’envoie pas un bon signal aux investisseurs», déplore au bout du fil le PDG de l’AQPER, Jean-François Samray.

Lire la suite
Plus dans cette catégorie : « La filière intéressante du biochar

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Communication intelligente par satellite pour les gens et les actifs
Compte tenu de la concurrence qui prévaut dans le marché d’aujourd’hui hyper-connecté et alimenté pa...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.