Odeur de la lignine : l’avantage de LignoForceMC sur d’autres technologies

FPInnovations
Janvier 05, 2017
Écrit par FPInnovations
Le groupe Bioraffinage de FPInnovations travaille intensivement depuis quelques années à améliorer le processus de récupération de la lignine à partir de la liqueur noire du procédé kraft ainsi qu'à optimiser son usage dans une vaste gamme d'applications. Ces efforts ont récemment porté fruit lorsqu'une usine de pâte kraft est devenue la première au Canada à extraire de la lignine de la liqueur noire avec le système breveté LignoForceMC de FPInnovations. Les membres du groupe ont aussi publié un article dans la prestigieuse revue Sustainable Chemistry and Engineering de l'American Chemical Society (ACS), dans un numéro consacré à la lignine, article qui décrit les nombreux avantages du système LignoForce par rapport aux autres procédés connus. Voici un résumé de l'article.

On peut faire précipiter la lignine de la liqueur noire par l'ajout d'un agent acidifiant comme le dioxyde de carbone ou l'acide sulfurique. Dans la plupart des procédés de précipitation qui font appel à un tel ajout, des quantités importantes de composés de soufre réduit total (SRT) ou d'autres espèces de sulfures volatils peuvent être produites. De tels composés sont très odorants et ont des effets négatifs bien connus sur la santé humaine et sur d'autres formes de vie.

Pour résoudre ce problème, ainsi que d'autres difficultés associées aux procédés actuels de récupération de la lignine, FPInnovations et Noram ont mis au point le système LignoForce, un procédé qui se sert d'une étape d'oxydation de la liqueur noire pour convertir les composés de SRT présents dans la liqueur noire de pâte kraft en espèces non volatiles. De plus, dans les conditions contrôlées de l'oxydation de la liqueur noire, la quantité de produits chimiques nécessaires au procédé est réduite et la filtrabilité et le nettoyage de la lignine sont améliorés, ce qui permet de produire une lignine purifiée à forte teneur en solides. Tel que le prévoyait cet article et que l'a vérifié la première installation du système LignoForce, dans des conditions industrielles réalistes, les émissions de SRT sont suffisamment faibles pour ne poser aucun problème pour la santé et la sécurité des travailleurs œuvrant à la production ou au traitement de la lignine.

On peut consulter le rapport complet, publié dans la revue Sustainable Chemistry and Engineering de l'ACS, ici. Si vous avez des questions ou souhaitez en savoir plus sur le sujet, veuillez communiquer avec Michael Paleologou.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires