Au revoir le plastique, bonjour les emballages en fibre

FPInnovations
Octobre 17, 2019
Écrit par FPInnovations
Il faut l’admettre, la commodité, c’est ce qui compte. Nous allons probablement recycler et composter davantage si nous bénéficions d’une collecte sélective sur le trottoir. Et si nous oublions nos sacs d’épicerie réutilisables à la maison, nous pouvons en acheter d’autres à la caisse en sortant. Toutefois, les denrées ou les aliments frais que nous nous procurons sont habituellement emballés ou gardés dans des contenants en plastique ou en mousse de polystyrène (PS). FPInnovations aimerait changer tout cela.

L’organisation travaille à un projet de recherche de grande portée visant à rendre les emballages à base de fibre aussi accessibles, fiables et abordables que le plastique et la mousse de polystyrène pour les industries alimentaires qui desservent des clients. Selon nous, s’il s’avère pratique et rentable de passer aux emballages à base de fibre, l’industrie adoptera cette idée. 

« Nous voulons avoir un impact socioéconomique et environnemental positif sur l’industrie des emballages à usage unique, » souligne Tingjie (Gary) Li, scientifique en technologie et développement de procédés. « Nous évaluons ce que nous avons déjà élaboré, comme les filaments de cellulose et de lignine, et aussi comment nous pouvons accroître leur fonctionnalité afin de développer des emballages durables à base de fibre qui répondent aux exigences des marchés pour des produits de plastique à usage unique. » 

Le projet Emballages de prochaine génération est une collaboration entre les secteurs des pâtes et papiers et des produits biosourcés. « Nous ciblons un projet technologique visant les besoins, et non une poussée technologique, » mentionne Ayse Alemdar-Thomson, scientifique principale en veille économique. « Nous avons déjà identifié des produits commerciaux sur lesquels nous axerons nos recherches, et nous visitons des marchés, parlons aux transformateurs, aux consommateurs et aux propriétaires de marques afin de nous renseigner sur le contexte concurrentiel et les besoins techniques, et de développer des solutions qui profiteront à l’ensemble de la chaîne de valeur. »

La demande pour des emballages responsables découle des politiques gouvernementales autant que des consommateurs et des détaillants eux-mêmes. L’équipe de veille économique a récemment procédé à un sondage en ligne auprès de 3 000 consommateurs nord-américains, lequel portait sur leurs habitudes individuelles d’achat. Cinquante-deux pour cent des répondants ont indiqué qu’ils évitaient d’acheter des produits emballés dans la mousse PS ou le plastique. Cela concorde avec un nombre croissant de détaillants importants qui ont ajouté la durabilité à leur stratégie d’affaires, comme un restaurant américain à service rapide bien connu qui a cessé d’utiliser de la mousse PS. 

Emballages pour l’avenir

FPInnovations s’oriente vers trois plateformes technologiques afin de réduire l’écart entre la performance du plastique et des produits à base de fibre : extensibilité, propriétés barrière et procédé de transformation. La recherche démontre qu’un revêtement à base de biomatériaux permet d’obtenir une plus grande résistance à l’eau et qu’une pellicule de biomatériaux peut être chimiquement modifiée pour produire des barrières respectueuses de l’environnement pour les huiles, les graisses et l’oxygène. 

Chaque matière est dotée de propriétés uniques, et les chercheurs du groupe Emballages de prochaine génération les combinent afin de dégager des solutions à base de fibre qui soient biodégradables et remplacent les revêtements à base de pétrole.

Quant au procédé de transformation, l’application finale doit être similaire à celle des emballages en plastique existants. Selon Gary Li : « Nous ne pouvons développer de nouveaux matériaux puis demander aux transformateurs d’emballage de modifier leur équipement. L’étanchéité à la chaleur est aussi importante pour les transformateurs lors du procédé de fabrication des sacs en plastique. »

Les produits visés comprennent des emballages façonnables, des gobelets en papier, des coquilles en plastique ainsi que des laminés multilatéraux comme les sacs de croustilles. L’équipe de développement durable étudie la conformité aux règlements et l’aptitude au compostage de l’équation, tandis que l’équipe de développement des affaires s’occupe d’obtenir le soutien de l’industrie.

La tendance des détaillants et des consommateurs pour la réduction de l’utilisation de mousse de polystyrène est bien établie. FPInnovations applique ses capacités substantielles en matière de recherche afin de profiter de la croissance de ce mouvement.

Pour en savoir plus sur le sujet, veuillez communiquer avec Tingjie (Gary) Li, chercheur au sein du groupe Technologie et développement de procédés de FPInnovatrions, à l’adresse   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Communication intelligente par satellite pour les gens et les actifs
Compte tenu de la concurrence qui prévaut dans le marché d’aujourd’hui hyper-connecté et alimenté pa...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.