45 M$ pour le chauffage à la biomasse forestière

Vision Biomasse Québec
Avril 03, 2018
Écrit par Vision Biomasse Québec
Suite au dévoilement du budget 2018-2019 du ministre des Finances du Québec, les membres de Vision Biomasse Québec se réjouissent de l'attribution d'une somme additionnelle de 45 millions de dollars au Programme de biomasse forestière résiduelle.

Des investissements supplémentaires bienvenus

Les 45 M$ annoncés dans le cadre du Plan économique du Québec de mars 2018 s'ajoutent à des sommes importantes accordées à la filière en 2017 par le provincial (19 M$ pour la relance du Programme de Biomasse forestière résiduelle en juin) et le fédéral (50 M$ en décembre, par l'intermédiaire du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone). Au total, ce sont donc 114 M$ qui seront disponibles jusqu'en 2021 pour appuyer le développement des chaufferies à la biomasse forestière résiduelle au Québec, en remplacement des combustibles fossiles.

Cohérence avec les objectifs du Québec en matière de transition énergétique

Vision Biomasse Québec vise, à l'horizon 2025, la production de 4 000 GWh de chaleur par la biomasse forestière résiduelle au Québec, ce qui permettrait une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 1 Mt éq. CO2 et la création de plus de 16 000 emplois, dont 3 600 récurrents.

D'ailleurs, lors de la consultation pour l'élaboration du plan directeur de la Politique énergétique 2030, le regroupement avait recommandé de doter le programme de Biomasse forestière résiduelle de Transition énergétique Québec d'un budget de 100 M$ afin de soutenir la mise en place d'une masse critique de projets dans toutes les régions du Québec.

Cette aide importante, ajoutée aux investissements encore plus grands des promoteurs de projets, aura un effet structurant remarquable sur la filière et contribuera à accroître grandement sa performance et son rôle dans l'atteinte des cibles climatiques du Québec.

« Il s'agit d'un signal très fort d'appui au développement de la filière, qui reflète bien la mobilisation des acteurs avec lesquels nous travaillons au quotidien et qui répond aux besoins exprimés depuis de nombreuses années », indique Amélie St-Laurent Samuel, chargée de projet chez Nature Québec, et co-porte-parole de Vision Biomasse Québec.

« Cette somme, en assurant la pérennité du programme jusqu'en 2021, permettra de soutenir les organisations qui font le choix d'une option énergétique qui contribue autant à la santé économique, qu'à la santé environnementale des communautés », ajoute Eugène Gagné, directeur adjoint de la Fédération québécoise des coopératives forestières, également porte-parole de Vision Biomasse Québec.

Un important soutien à l'engagement des municipalités

Le 28 novembre 2017, la déclaration commune « S'engager pour développer les économies de la forêt » a été signée dans le cadre du Forum des communautés forestières de la Fédération québécoise des municipalités (FQM). Dans cette entente, les municipalités et les MRC du Québec s'engagent à intégrer un maximum de biomasse forestière résiduelle pour le chauffage de leurs bâtiments, lorsque cela sera techniquement et économiquement possible.

M. Jacques Demers, président de la FQM, précise que «?si nous voulons soutenir nos communautés forestières, nous devons tous mettre l'épaule à la roue. L'utilisation de la biomasse forestière résiduelle permet justement de développer ces économies de la forêt qui font vivre plus de 220 municipalités au Québec. Les investissements de 45 M$ inscrits dans le budget 2018 du ministre des Finances, M. Carlos Leitao, constituent donc de bonnes nouvelles ».
Plus dans cette catégorie : « Une nouvelle avenue pour Fortress

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires