Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie Bio-produits
Appui de 6,05 M$ à Innofibre


31 mars 2022
Par Gouvernement du Québec

Sujets

Le gouvernement du Québec accorde 6,05 millions de dollars au Cégep de Trois-Rivières pour la construction d’un bâtiment destiné à Innofibre – Centre d’innovation des produits cellulosiques.

L’investissement, d’une valeur totale de 9,24 millions de dollars, permettra à ce centre collégial de transfert de technologie (CCTT) de mettre au point de nouveaux procédés et produits biosourcés.Il pourra accélérer le développement technologique en lien avec les produits thermomoulés, le traitement de surface, la fonctionnalisation de la fibre, le conditionnement de la biomasse ainsi que les conversions thermochimiques.

La ministre déléguée à l’Économie, Mme Lucie Lecours, et le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Advertisement

Innofibre a pour mission de contribuer au développement technologique et durable de l’industrie papetière et du bioraffinage au Québec. Le centre se dotera des laboratoires et des espaces nécessaires à ses activités de recherche appliquée, qu’il réalise en soutien à des PME, à de grandes entreprises et à d’autres organisations. Le projet favorisera également l’amélioration de l’offre de services d’Innofibre et la formation de la relève. La livraison du nouveau bâtiment est prévue pour l’automne 2024.

Citations :

« La construction de ce centre offrira à Innofibre les ressources pour accélérer le développement de technologies papetières plus vertes et durables. Nous croyons énormément au rôle des centres collégiaux de transfert de technologie pour stimuler l’innovation au sein des entreprises québécoises, et notre aide le démontre encore une fois aujourd’hui. »

Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie

« La Mauricie est depuis longtemps associée à l’industrie papetière. Je suis fier que notre expertise dans ce domaine s’adapte aux réalités d’aujourd’hui et qu’elle continue de rayonner grâce à l’apport de l’équipe d’Innofibre. Les activités du CCTT sont recherchées par les organisations québécoises désireuses de développer des solutions technologiques. Je suis ravi que nous puissions appuyer le centre dans cette étape, qui lui permettra de générer de nouveaux revenus de recherche. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Grâce à ce financement, Innofibre poursuivra sa vision d’être un pôle incontournable de l’économie biosourcée au Québec. Cette nouvelle infrastructure de recherche permettra d’établir d’autres partenariats avec les secteurs privé, institutionnel et municipal, tout en suscitant des retombées dans nos régions ressources. Notre bâtiment réunira tous les acteurs de la chaîne de valeur de l’économie biosourcée afin d’accélérer le développement des innovations québécoises et de les commercialiser plus rapidement. »

Jean-Philippe Jacques, directeur général d’Innofibre

Faits saillants :

  • Désigné comme CCTT depuis 1989, Innofibre travaille à la modernisation des technologies papetières et appuie l’innovation et la diversification des produits issus de la biomasse. Environ 150 entreprises privées et organismes publics font partie de sa clientèle.
  • L’aide gouvernementale provient du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, volet 4  – Soutien au financement d’infrastructures de recherche et d’innovation (PSOv4).
  • Le projet est également appuyé par Développement économique Canada à hauteur de 2,25 millions de dollars et par les entreprises Séquoia industries et OrganicOcean, qui ont offert des dons en équipements d’une valeur de 190 000 $.